Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Il n’y a rien qui vous choque ? » : Une enseignante visée par une « fatwa numérique » après avoir utilisé une simple photo de Soprano dans son cours !

Publié par Celine Spectra le 18 Jan 2022 à 14:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

 » Ma vie est finie ». Une enseignante de Trappes a été victime d’une véritable « fatwa numérique », selon les termes du procureur, après avoir utilisé la photo de Soprano, chanteur, dans un cours de SVT !

La suite après cette publicité
Choc : Une enseignante visée par une "fatwa numérique" après avoir utilisé une simple photo de Soprano dans son cours !

Image BFMTV

>> A lire aussi : Bagarre générale au meeting d’Eric Zemmour suite à une intervention de SOS Racisme (vidéos)

Une enseignante visée par une « fatwa numérique » après avoir utilisé une simple photo de Soprano

Une affaire qui rappelle malheureusement très tristement celle de Samuel Paty ! Professeur d’histoire-géographie décapité, car il avait souhaité montrer en classe des caricatures du Prophète Mahomet. Cette fois-ci, c’est une professeure de SVT qui est touchée ! Cette enseignante d’un collège de Trappes dans les Yvelines est, en effet, accusée à tort par le père d’une élève de racisme en décembre 2020.

La suite après cette publicité

Lors d’un cours sur l’évolution de l’Homme à ses troisièmes, la professeure de SVT présente une frise chronologique sur laquelle apparait Soprano. Un peu plus loin sur la frise chronologique figure également un singe… Ce qui suffit au père de famille pour accuser l’enseignante de racisme.

>> A lire aussi : « J’ai l’impression d’avoir une étiquette sur le visage » : La mère d’Anna-Chloé, victime d’une agression raciste, bouleversée par la lettre poignante de sa fille (vidéo) 

« Il n’y a rien qui vous choque ? »

La suite après cette publicité

Fou de rage, il a immédiatement publié la photo sur les réseaux sociaux. « Il n’y a rien qui vous choque ? Éducation nationale de merde. Faites tourner, c’est inacceptable ! ». avait-il légendé une photocopie du cours diffusé.

Selon le procureur des Yvelines, il s’agit d’une véritable fatwa numérique qui a occasionné de multiples menaces envers l’enseignante. Depuis, celle-ci déclare avoir peur de mourir en permanence. Par ailleurs, Trappes est également le lieu où un autre professeur de philosophie, Didier Lemaire dû être placé sous protection policière pour ses propos sur l’islam.

>> A lire aussi : « Zemmour, il te ramène dans ton pays » : une actrice porte plainte pour injures racistes (vidéo) 

Source : BFMTV