Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« J’ai l’impression d’avoir une étiquette sur le visage » : La mère d’Anna-Chloé, victime d’une agression raciste, bouleversée par la lettre poignante de sa fille (vidéo)

Publié par Mia le 04 Jan 2022 à 17:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste ce lundi 3 janvier 2022, Anna-Chloé raconte son agression aux côtés de sa mère. Alors que la jeune adolescente énonce cet épisode douloureux de sa vie survenu en décembre dernier et dénoncé par sa mère, sa maman lit une lettre de sa jeune fille en direct. Cette dernière, très émue, fond en larmes. Découvrez ce que contient cet écrit passionné d’une fille à sa mère.

>>> A lire aussi : Foot : un entraîneur arrêté pour soupçons d’agressions sexuelles sur une centaine de mineurs

Une lettre émouvante écrite pour sa maman et lue dans TPMP

Vous rappelez vous de cette affaire ? Il s’agissait d’une terrible histoire ayant eu lieu au collège Notre Dame du Rocher de Chambéry (Savoie). Une adolescente de 11 ans a été agressée dans l’enceinte de l’établissement, violemment blessée au visage. D’après sa maman, l’acte était d’origine raciste. La mère avait, au moment des faits, partagé une photo de sa fille, le visage déformé par ses blessures. Anna-Chloé avait avoué à sa mère cette attaque raciste réfutée par les professeurs et par le principal du collège.

Invitée dans Touche pas à mon poste, la mère et la fille sont revenues sur cette agression raciste dans un établissement scolaire. Une occasion pour elles ne soutenir leur version des faits quand le corps enseignant du collège soutient que la jeune fille est « tombée seule » dans la cour, sans s’être fait agresser.

Sur le plateau de TPMP, Anna-Chloé en a profité pour remercier sa mère, sans qui cette affaire n’aurait pas pris autant d’ampleur. C’était en effet elle qui avait dénoncé cette agression. Pour marquer le coup, la jeune adolescente lui a écrit une lettre très émouvante qui a été lue en direct sur C8 : « C’est destiné à tout le monde, à tous ceux qui nous regardent » , a-t-elle précisé, avant de lire. « Je m’appelle Anna-Chloé, je suis une petite fille qui aime la danse, le maquillage et le mannequinat. […] Avant je me sentais bien dans ma peau, je me trouvais jolie, car ma maman m’a toujours appris à avoir confiance en moi » .

Anna-Chloé : « Maintenant, quand je sors, je me sens pointée du doigt »

Dans cette lettre, la toute jeune Anna-Chloé évoque aussi tout le bruit qu’a fait cette affaire. Pour elle, sa cicatrice, toujours visible sur son visage (et en elle) est devenue comme une « étiquette » . Lorsqu’on la voit, les gens pensent directement à cette affaire et à son agression : « Maintenant, quand je sors, je me sens pointée du doigt, je me sens différente. À cause de cette cicatrice, j’ai l’impression d’avoir une étiquette sur le visage » .

La lettre écrite pour sa mère met aussi en avant la difficulté du milieu scolaire pour une jeune fille. Et même pour de nombreux enfants jugés « différents » par les autres. D’après ses mots, le harcèlement est très courant et n’est pas assez puni. Elle évoque surtout son mal-être général avant même cet épisode. Anna-Chloé explique que les élèves se moquaient souvent d’elle, par rapport à sa couleur de peau ou par rapport à son poids.

Actuellement, la jeune fille assure qu’elle va aller de l’avant. C’est d’ailleurs ce qu’elle soutient dans sa lettre, dans laquelle elle remercie sa maman de la soutenir. Pour l’adolescente, il est maintenant primordial d’aider tous les enfants (et adultes) qui ont vécu la même chose qu’elle : « Je vais faire avocate ou juge, pour aider et défendre les enfants qui subissent, ou ont subi des agressions ou du harcèlement » .

>>> A lire aussi : « Etranglés par derrière » : Coralie Dubost raconte la violente agression dont elle a été victime avec son compagnon (vidéo)

0