Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Il est condamné à neuf ans de prison pour avoir fumé dans les toilettes d’un avion

Publié par Nicolas F le 30 Mai 2017 à 10:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Comme quoi, s’il y a des règles, c’est pour les respecter ! Un voyageur qui a eu du mal à contenir son addiction, est parti fumer en cachette dans les toilettes d’un avion. Malheureusement, l’histoire tourne mal… tout lui échappe et il finit en prison !

Le pilote a envisagé un atterrissage d’urgence

John Cox effectuait un vol entre Birmingham, en Angleterre et Charm el-Cheikh, en Égypte à bord d’un avion de la compagnie britannique Monarch. Ce passager de 46 ans n’a pas pu s’empêcher d’aller fumer en cachette dans les toilettes de l’avion. La première fois, le détecteur de fumée s’est déclenché et le personnel de bord a dû l’éteindre. Une heure plus tard, c’est l’alarme des toilettes à l’avant qui se s’est déclenchée. Comme les hôtesses ont eu du mal à éteindre le feu qui s’était déclaré, le commandant de bord a dû prendre la décision de lancer un « mayday » et a même envisager un atterrissage d’urgence. Finalement, le petit incendie a pu être arrêté. Il n’empêche que le personnel a envisagé le pire à un moment donné.

À la sortie du tribunal, il s’est remis à fumer (BPM)

La Cour d’appel a prolongé sa première condamnation

John Cox avait bu avant d’entrer dans l’avion et avait repris des boissons à bord. Il a été jugé en Angleterre pour son geste inconsidéré. Comme beaucoup de personnes, il ne se rend pas compte que jeter son mégot dans une poubelle peut être très dangereux. C’est d’ailleurs l’une des causes d’incendie les plus fréquentes à bord. L’homme a d’abord été arrêté par les autorités égyptiennes à son arrivée, avant d’être renvoyé immédiatement en Angleterre. Lors de son procès la juge ne lui a rien épargné : « Le niveau de culpabilité et le danger potentiel sont au plus haut niveau. » Il a d’abord été condamné à quatre ans et six mois de prison. Il a ensuite fait appel au jugement. La Cour d’appel a tranché, et sa peine a même été rallongée. Il devra à présent passer neuf ans et six mois en prison.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0