Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Atteinte du Covid-19 et épuisée, cette infirmière a commis l’irréparable

Publié par Tom le 26 Mar 2020 à 9:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Daniela Trezzi était une infirmière italienne de 34 ans. Après avoir contracté le covid-19, l’idée de le transmettre à ses collègues ou certains patient, était trop difficile pour elle. Elle préféra mettre fin à ses jours. 

infirmière

A lire aussi : Honteux : une infirmière virée d’un immeuble car ses voisins ont peur qu’elle ait le coronavirus

Une infirmière de 34 ans met fin à ses jours

Daniela Trezzi occupait le poste d’infirmière en soins intensifs à l’hôpital San Gerardo à Monza, en Lombardie. Cette région du nord de l’Italie est la région la plus touchée du pays par le covid-19, recensant environ 40% des cas. La Fédération nationale des infirmiers d’Italie (FNOPI) apporte son soutien, dans un communiqué sur son site.

« La Fédération exprime toute la douleur et la consternation des infirmières à la nouvelle d‘une jeune collègue qui n’en pouvait plus. Les 450 000 professionnels présents en Italie sont unis et soutiennent sa famille, ses amis et ses collègues. »

« La goutte d’eau qui fait déborder le vase » pour cette infirmière

Une situation qui devenait trop difficile pour la jeune femme et ne supportait pas l’idée de pouvoir transmettre le coronavirus à toutes les personnes qu’elle côtoyait quotidiennement. Un suicide qui n’est pas réellement expliqué par ses proches, même si cette nouvelle devait être la « goutte d’eau qui fait déborder le vase« .

« Ce que Daniela a vécu dans la dernière période, même si toutes les causes du geste ne sont pas encore connues, y a contribué autant que la goutte d’eau qui fait déborder le vase. C’est ce qu’affirment des collègues qui étaient proches d’elle lorsque, en quarantaine avec des symptômes, elle était très stressée de peur d’avoir infecté d’autres personnes. » , ajouta la Fédération dans son communiqué

Le personnel soignant particulièrement touché

En Italie, la situation est de plus en plus critique. Le pays recense près de 75 000 cas depuis le début de l’épidémie et 7 700 décès. Parmi ces 75 000 cas, 5 000 sont des membres du personnel soignant. Près de 7% des cas italiens travaillent dans le domaine dans la santé. Un suicide d’infirmière qui n’est pas le premier puisque la Fédération annonçait un phénomène similaire il y a quelques jours. Il s’agissait d’une infirmière de 49 ans, dont l’identité reste inconnue.

A lire aussi : Coronavirus : un infirmier de 44 ans meurt en 24h chez lui (vidéo)

Source : Paris Match 
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.