Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Macron : ce tsunami qui va s’abattre sur le Président

Publié par Elisa GERLINGER le 01 Fév 2021 à 10:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La France risque fortement d’être touchée par une troisième vague du coronavirus. Si un reconfinement est envisagé, comment Emmanuel Macron compte-t-il agir ?

La suite après cette publicité
emmanuel-macron-un-nouveau-confinement-va-t-il-mettre-pays-a-feu-et-a-sang

>>> A lire aussi: Covid-19 : Les séquelles de la maladie inquiètent fortement les pneumologues

La suite après cette vidéo

Alors que le coronavirus et ses variants continuent de circuler sur le territoire français, pour l’instant, les mesures sanitaires n’ont pas changé. Un Conseil de défense était organisé ce mercredi 27 janvier, mais toujours pas de reconfinement et le couvre-feu mis en place de 18h à 6h est toujours d’actualité. Cependant, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a tout de même affirmé que plusieurs scénarios étaient étudiés.

Emmanuel Macron va-t-il s’exprimer ?

La suite après cette publicité

Le scénario le plus intensif serait un « confinement très serré », qui s’apparenterait à celui vécu en mars et avril dernier. C’est-à-dire notamment avec la fermeture des commerces non essentiels, des crèches, des écoles, des collèges et des lycées. Un isolement que le gouvernement aimerait cependant pouvoir éviter selon Gabriel Attal. « Le moindre jour de confinement qu’on peut éviter aux Français, il faut qu’on le prenne, il y a un chemin pour éviter un nouveau confinement » , a-t-il déclaré sur le plateau de BFMTV.

Mais Emmanuel Macron devrait prendre une décision finale ce week-end. Si une allocution n’a pas été programmée publiquement, le Président de la République devrait s’adresser aux Français ce dimanche 31 janvier selon CNews et BFMTV. « C’est la plus grosse exposition pour lui« , estime un conseiller ministériel.

>>> A lire aussi: Covid-19 : Ce vaccin suscite l’inquiétude et serait même déconseillé !

La suite après cette publicité

Un virus très présent

De réelles et importantes mesures sont attendues de la part du gouvernement et des scientifiques. En effet, le virus continue de circuler et les deux variants deviennent de plus en plus virulents. En effet, dans son dernier point épidémiologique hebdomadaire dévoilé ce jeudi 27 janvier, Santé publique France rapportait « 304 cas d’infection à des variants émergents » dont « 299 cas du variant 20I/501Y.V1 (identifié au Royaume-Uni) et 40 cas du variant 20H/501Y.V2 (identifié en Afrique du Sud)« . L’agence de santé a cependant assuré qu' »aucun cas du nouveau variant 20J/501Y.V3 ayant émergé au Brésil n’a été identifié en France« .

>>> A lire aussi: Covid-19 : le macabre seuil qui vient d’être franchi

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.