Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >

Covid-19 : Le nombre de Français ayant déjà contracté le virus est impressionnant !

Publié par Lucie B le 04 Déc 2020 à 17:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une note de l‘Institut Pasteur, rendue publique le mardi 1er décembre, contient les nouvelles modélisations concernant l’évolution de la pandémie en France. Cette note révèle également la proportion de la population infectée depuis le début de l’épidémie, selon l’Institut Pasteur.

population-française

À lire aussi : Covid-19 : Le nombre de contaminations en hausse ? Ces chiffres qui inquiètent beaucoup à 15 jours des vacances !

10 % de la population a été infectée par le Covid-19

Mardi 1er décembre, l’Institut Pasteur a rendu publique, dans une note, ces estimations sur la proportion de la population française qui a contracté le Covid-19. Et le résultat est pour le moins impressionnant : 1 Français sur 10. Une proportion qui varie fortement en fonction des régions. En Île-de-France, c’est 21,3 % de la population qui aurait été infectées contre seulement 3,6 % en Bretagne, région où il y a le moins de personnes positives au Covid-19. Ces résultats ont été calculés à partir des données des hospitalisations pour le Covid-19 collectées par l’Institut Pasteur. Voici le détail pour les régions de France métropolitaine :

-Île-de-France : 21,3 %

– Grand Est : 15,2 %

– Auvergne-Rhône-Alpes : 14,3 %

– Hauts-de-France : 12,9 %

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

– Provence-Alpes-Côte d’Azur : 12,2 %

– Bourgogne-Franche-Comté : 12,1 %

– Centre-Val de Loire : 7,5 %

– Normandie : 6,7 %

– Occitanie : 6,4 %

– Pays de la Loire : 6,2 %

– Corse : 5,6 %

– Nouvelle-Aquitaine : 4,4 %

Abonnez vous à la Newsletter TDN

– Bretagne : 3,6 %

Les autres estimations de l’Institut Pasteur

Dans cette même étude publiée par l’Institut Pasteur, se trouve une estimation du nombre de malades en réanimation dans les hôpitaux français au 15 décembre, date prévue de déconfinement. Alors que celui-ci était au mercredi 2 décembre de 3 500 patients, ce chiffre devrait baisser pour se situer entre 1 600 et 2 600 patients. Emmanuel Macron avait fixé l’objectif de 2500 à  3 000 personnes en réanimation. Toutefois, étant que la capacité en temps normal de lits de réanimation en France est de 5 000 lits, la pression devrait continuer dans le milieu hospitalier.

Pour ce qui est du nombre journalier de contamination, qui doit être en dessous de 5 000 pour déconfiner, « jusqu’à présent, nos modèles suggéraient qu’on passerait la barre des 5 000 cas positifs un peu avant le 15 décembre, mais, ces derniers jours, on a l’impression que la décroissance des contaminations est en train de ralentir » , prévient Simon Cauchemez, responsable de ces modélisations pour l’Institut Pasteur.

L’Institut Pasteur prévoit également une augmentation du taux de transmission, le fameux R0, à cause de la réouverture des commerces, le 28 novembre. Il estime que celui-ci atteindrait 1,1 à la mi-décembre contre 0,8 de la fin novembre. Une estimation pas totalement sûre. « À chaque fois qu’on entre dans une nouvelle phase, il y a une incertitude sur l’évolution de ce taux de transmission » , explique Simon Cauchemez. Il tient d’ailleurs à rappeler que l’impact du port du masque, du couvre-feu, de la fermeture des commerces et des restaurants est « difficile à évaluer ». « Ce qui compte le plus, c’est la façon dont les gens les appliquent et changent leur comportement, ce qui est compliqué à voir dans les données ».

Source : Le Monde

À lire aussi : Covid-19 : On connaît le prix du vaccin en France