Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

AstraZeneca : Cette décision peu rassurante prise par un pays européen

Publié par Sacha JOUANNE le 14 Avr 2021 à 17:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les autorités sanitaires danoises ont annoncé, ce mercredi 14 avril, que le pays renonce à l’utilisation du vaccin AstraZeneca. Le Danemark justifie son choix par l’apparition des effets secondaires « rares » mais « graves » survenus chez des personnes vaccinées avec AstraZeneca.

La suite après cette publicité
danemark-abandonne-vaccin-astrazeneca

>>> A lire aussi : AstraZeneca inefficace sur certains variants ? L’AHS tire la sonnette d’alarme !

La suite aprés cette video

Le Danemark renonce définitivement au vaccin AstraZeneca

C’est un véritable retournement de situation ! Les autorités sanitaires danoises ont annoncé leur choix de renoncer définitivement à l’utilisation du vaccin AstraZeneca dans son territoire. Un choix qui est expliqué par l’apparition des effets secondaires « rares » mais « graves » chez des personnes vaccinées avec AstraZeneca.

La suite après cette publicité

En conséquence, le Danemark devient le premier pays d’Europe à prendre cette décision. « La campagne de vaccination au Danemark continue sans le vaccin d’AstraZeneca » , a affirmé le directeur de l’Agence nationale de Santé danoise, Søren Brostrøm. Le pays scandinave a pris cette décision alors que le régulateur européen et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sont favorables à l’utilisation de ce vaccin.

Gabriel Attal a rappelé la confiance de la France dans ce vaccin

Juste après cette annonce, le porte-parole du gouvernement français a pris la parole pour rappeler la confiance de la France dans le vaccin AstraZeneca. « Il y a effectivement quelques cas de thromboses détectées comme des effets indésirables graves. Ils sont rarissimes et infiniment moins importants que la protection que confère ce vaccin vis-à-vis des formes graves de la maladie » , a déclaré Gabriel Attal avant d’ajouter. « Notre choix est de poursuivre la vaccination avec AstraZeneca qui est des éléments essentiels de la campagne de vaccination« .

La suite après cette publicité

Le gouvernement français va alors dans le sens de l’Agence Européenne des médicaments qui avait déclaré, en mars dernier, que le vaccin AstraZeneca est  « sûr et efficace » .

>>> A lire aussi : Covid-19 : et si les vaccins ne suffisaient pas à mettre fin à la pandémie ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.