Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Le député Olivier Dassault souhaite expérimenter le 150 km/h sur autoroute

Publié par Leslie le 27 Nov 2018 à 23:09

Le député Olivier Dassault a fait une proposition pour le moins inattendu et créant la stupeur en voulant expérimenter le 150km/h sur autoroute.

Le député Olivier Dassault veut prendre exemple sur nos voisins Allemands

Alors que les manifestations de Gilets Jaunes ne cessent de s’intensifier, un sujet fait toujours autant débat : la limitation de vitesse sur autoroute à 80 km/h. Face à ce débat qui divise le plus grand nombre, le député LR de l’Oise, Olivier Dassault a provoqué la surprise en souhaitant expérimenter le 150 km/h sur autoroute. En effet, Olivier Dassault désire prendre exemple sur le modèle de nos voisins Allemands, qui a, semble-t’il, déjà bien fait ses preuves : « Ce sont les réactions négatives des gens sur la limitation de vitesse à 80 km/h qui sont à la base de cette proposition », a déclaré l’élu Républicain, avant de rajouter : « L’Autriche expérimente depuis août les 140 km/h au lieu des 130 (sur deux tronçons, ndlr). En Allemagne, il n’y a pas de limitation sur les autoroutes et il n’y a pas plus d’accident. Quand on roule plus vite, on est plus attentif et le risque diminue ». Il faut dire que cette nouvelle limitation de vitesse sur les autoroutes Françaises est très mal perçues par la majorité des Français.

Olivier Dassault veux expérimenter le 150 km/h sur autoroute

Olivier Dassault propose le 150 km/h sur autoroute

Un moyen pour le député Olivier Dassault de réduire les accidents

Le député Olivier Dassault souhaite mettre en place cette expérimentation sur les autoroutes Françaises afin de réduire au maximum les accidents. Or, il est important de savoir que seulement 388 km d’autoroutes sont concernés par la non limitation de vitesse en Allemagne, contrairement à ce que beaucoup croient. De plus, d’après le journal le Parisien, le taux de mortalité serait beaucoup plus important que ce que l’on nous en dit. Néanmoins, le député LR a créé le buzz sans le vouloir :  « Je suis heureux qu’elle le fasse même si je ne l’ai pas faite pour ça. C’est ma façon d’être décalé. Certains de mes collègues m’ont quand même confié qu’ils l’auraient bien co-signée. »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.