Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

La femme la plus détestée d’Angleterre boit et fume quand elle apprend qu’elle est enceinte d’un garçon

Publié par Nicolas F le 01 Mai 2017 à 10:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Josie Cunningham n’en est pas à sa première révélation qui fait polémique. D’ailleurs la jeune Anglaise est même réputée pour ça. Au Royaume-Uni, Josie est régulièrement invitée sur des plateaux télé pour exprimer son point de vue sur des sujets de société auxquels bien évidemment, elle s’oppose. Mais ses derniers aveux, sont quasiment les pires qu’on ait pu entendre. Elle affirme avoir tout fait pour gâcher la grossesse de son fils, en fumant et buvant comme un trou. Tout ça parce qu’elle voulait avoir une fille.

 

Elle voulait une fille après avoir eu deux garçons

À l’âge de 23 ans, l’ancienne mannequin est tombée enceinte pour la troisième fois. Mais la grossesse ne s’est pas déroulée exactement comme elle le souhaitait, quand elle a compris qu’elle attendait un garçon et non une fille. Pour punir son futur enfant elle s’est mise à boire et à fumer. Elle hésitait à se faire avorter, jusqu’à ce qu’elle rencontre une voyante qui lui a dit que le garçon serait en réalité une fille. Finalement, elle accouchera d’une fille, appelée Grace.

(KGC Photo Agency)

Ses prises de position sont controversées

Josie est une starlette en Angleterre, et sa notoriété, elle la doit malheureusement à ses frasques scandaleuses. Elle se vante elle-même d’être la femme la plus haïe du Royaume-Uni. Par le passé, elle avait fait les gros titres quand elle avait raconté avoir profité des soins de santé gratuitement pour son opération de chirurgie de la poitrine. Son augmentation mammaire avait été remboursée par la sécurité sociale. Le pire est arrivé quand elle a voulu avorter pour entrer dans l’émission de téléréalité Big Brother.

(KGC Photo Agency)

(Splash News)

Elle économise de l’argent pour les opérations futures de sa fille

Finalement, la petite Grace est en pleine santé. Et elle a de la chance car sa maman a déclaré mettre déjà de l’argent de côté pour pouvoir lui payer de la chirurgie. Elle ferait tout pour sa fille, car comme elle l’explique, c’est comme quand on a déjà plusieurs Ford dans son garage, on aimerait bien passer à une Audi. Entendez par là qu’elle avait déjà deux garçons et qu’elle aurait aimé avoir une charmante petite fille.

Son avortement pour une opération de chirurgie

Ce n’est pas tout ! Lors de sa quatrième grossesse, elle annonce cette fois-ci qu’elle va avorter. Elle avait prévu de se faire refaire le nez et le médecin refuse de l’opérer tant qu’elle est enceinte. Elle avorte… mais le médecin ne lui fera pas sa rhinoplastie, car son nez est déjà trop abimé. Pour continuer à se faire remarquer, elle va aussi expliquer comment elle s’est fait sexuellement agressée par Jimmy Savile, le prédateur sexuel le plus connu de Grande-Bretagne.

(JosieCOnline/Twitter)

0