Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Football : Nouvelle règle pour les joueurs transgenres

Publié par Felix Mouraille le 24 Juin 2022 à 19:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dès la saison prochaine, les personnes transgenres, non-binaires et intersexes auront désormais le choix entre l’équipe féminine ou masculine de football, en Allemagne. Cette nouveauté dans les règles concerne aussi bien les joueuses et joueurs amateurs que professionnels.

En Allemagne, les joueurs transgenres peuvent désormais choisir leur équipe

Ce jeudi 23 ans, la Fédération allemande de football (DFB) a annoncé le changement d’une règle. Les joueurs transgenres, intersexes et non-binaires pourront choisir entre l’équipe féminine ou l’équipe masculine. Dans son communiqué, la fédération explique les raisons de ce choix.

Les joueurs dont l’état civil est non spécifié et ceux qui font correspondre leur sexe à leur genre peuvent à l’avenir décider eux-mêmes.{…} Cela s’applique également aux joueurs transgenres qui peuvent désormais changer à un moment déterminé par eux-mêmes ou rester initialement dans l’équipe pour laquelle ils ont joué auparavant.

Les contradicteurs avancent souvent que ceci est déloyal au vu de la différence athlétique entre une femme et un homme. Mais la DFB estime que tous les pratiquants et pratiquantes de football « ont des forces et des capacités physiques différentes qui ne mènent au succès que collectivement dans une équipe, quel que soit leur sexe » .

France : Comment ça se passe pour les joueurs de football transgenres ?

Dans des sports comme le rugby, la question des personnes transgenres a été abordée publiquement. Le président de la Fédération Française de Rugby (FFR), Bernard Laporte a mis en place la Commission anti-discrimination et égalité de traitement (Cadet). Le but est de donner la possibilité à tous de pratiquer le rugby.

Pour participer aux championnats amateurs, les femmes et hommes transgenres devront montrer un traitement hormonal en cours, depuis à minima douze mois. Celui-ci ne doit pas dépasser les 5 nanomole/litre du taux de testostérone. Avec ce changement, la FFR est devenue la première fédération sportive à agir sur le sujet.

Alors que pour la Fédération Française de Football (FFF), rien n’avance et personne n’aborde le sujet. Mais la décision des l’Allemagne risque de relancer le débat et de faire bouger les choses dans le monde du football français.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER