Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Les Gilets jaunes découvrent des migrants et les dénoncent à la gendarmerie

Publié par Claire JONNIER le 23 Nov 2018 à 14:43

Depuis la semaine dernière, la situation s’envenime de plus en plus du côté des gilets jaunes. Entre les blessés, les échauffourées et les insultes, c’est à croire que rien ne les arrête. Et cette fois-ci, ils découvrent des migrants et les dénoncent à la gendarmerie.

 

Les Gilets jaunes découvrent des migrants et les dénoncent à la gendarmerie

Les faits se passent à Flixecourt, dans la Somme. Depuis la semaine dernière, les Gilets jaunes y sont très actifs et bloquent le carrefour de l’autoroute A16. Et ce mardi matin, ils arrêtent un camion-citerne venant de Belgique. Le chauffeur profite de cette halte forcée pour s’offrir un café et pendant ce temps-là, les manifestants veillent au grain. Et c’est à ce moment-là qu’ils entendent du bruit provenant de l’intérieur du camion-citerne.

 

« Il y a des migrants dans les cuves ! y en a là, » peut-on entendre sur la vidéo diffusée sur facebook. Et c’est alors qu’ils se jettent sur la cuve de camion et découvrent 6 personnes cachées à l’intérieur.

 

gilets-jaunes-migrants-gendarmerie-dénonce

Des propos et des dérapages qui provoquent l’indignation sur les réseaux sociaux

Le dérapage des Gilets jaunes

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Galvanisé par leur « gros coup de filet ! », ils se mettent à avoir des propos plus que déplacés : « On a été bons les gars, mieux que la douane, je vais postuler CV, lettre de motivation.» Pire : « Quelle bande d’enc*** et tout ça ça va encore être sur nos impôts […] T’as le sourire, enc****.» Ils décident donc d’appeler la gendarmerie pour les faire arrêter.

 

Des propos et des dérapages qui provoquent l’indignation sur les réseaux sociaux et la résignation pour les associations venant en aide aux migrants. François Guennoc, vice-président de l’Auberge des Migrants a d’ailleurs déjà fait les frais des Gilets jaunes« Notre distribution a été perturbée à Grande-Synthe. Les Gilets jaunes nous ont bloqués et certains ont même menacé une militante. Ils savaient très bien ce que l’on faisait », explique-t-il.

 

Source : Le Parisien

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.