Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Guerre en Ukraine : La France est officiellement sur la liste de Vladimir Poutine

Publié par Céline le 08 Mar 2022 à 7:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi 7 mars, la Russie a annoncé avoir approuvé une liste de pays et de territoires dont les actions sont hostiles à la Russie, à ses entreprises, ainsi qu’à ses nombreux citoyens.

Cette mesure a été prise par Moscou afin de faire face aux sanctions prises par les pays occidentaux après l’invasion de l’Ukraine.

Guerre en Ukraine notre pays est officiellement devenu un pays hostile pour la Russie !

Image Pixabay

>> A lire aussi : Guerre en Ukraine : Un jeune gymnaste russe fait scandale en affichant son soutien à la Russie pleine compétition

La France est officiellement devenue un pays hostile pour la Russie !

Dans cette longue liste sont inclus les États-Unis, ainsi que l’ensemble des pays membres de l’Union européenne. Mais aussi le Canada. La Norvège. Le Royaume-Uni, le Japon. Singapour, la Suisse. La Corée du Sud, et bien évidemment l’Ukraine, selon un communiqué de la Russie.

Cette mesure fait suite à un décret présidentiel du 5 mars qui autorisait le gouvernement, les entreprises ainsi que les citoyens russes à temporairement payer en roubles n’importe quelles dettes en devises étrangères auprès de créanciers résidents en « pays hostiles ».

Pour réaliser ces paiements, les emprunteurs auront l’obligation d’ouvrir un compte spécifique en roubles dans une banque russe. Ils devront ensuite transférer l’équivalent en roubles du montant dû en devises étrangères. En prenant en considération sur la base du taux de change officiel de la banque centrale en date du paiement.

>> A lire aussi : Images honteuses en Russie : une survivante de 76 ans de la Seconde Guerre mondiale arrêtée pour avoir manifesté contre la guerre en Ukraine

« Ils devront obtenir le feu vert d’une commission gouvernementale

Cet arrangement temporaire a été établi pour toutes dettes à l’international supérieures à 10 millions de roubles mensuels (69.785 euros). La Russie ajoute, par ailleurs, que toutes les transactions commerciales avec des entreprises ou bien encore des personnes originaires des pays désormais considérés comme « hostiles » devront désormais obtenir le feu vert de la part d’une commission gouvernementale.

En Occident, de nombreuses entreprises ont déclaré ces derniers jours leur retrait de la Russie. Ou bien encore la suspension immédiate de leurs activités dans le pays. Ceci en réaction à l’offensive russe en Ukraine.

>> A lire aussi : Des scènes de chaos ont lieu à Ikea en Russie. Après l’annonce de la fermeture des magasins (vidéo) 

Source : Huffing Ton Post
0