Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Guillaume Meurice a été licencié par Radio France

Publié par Corentin le 11 Juin 2024 à 12:18
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Le chroniqueur de « France Inter », Guillaume Meurice a été licencié pour faute grave. Ce licenciement survient après une blague controversée dans l’émission « le grand dimanche soir » de Charline Vanhoenacker.

La suite après cette publicité
Image illustration Guillaume Meurice est licencié à cause d'une blague sur Netanyahou.

PPDA « Tout le monde savait » : Une journaliste de TF1 balance sur PPDA (vidéo) « Tout le monde savait » : Une journaliste de TF1 balance sur PPDA (vidéo)

Une blague qui divise

La suite après cette publicité

La sanction est tombée, il vaut mieux pas citer Coluche. Ce mardi 11 juin, Guillaume Meurice vient d’annoncer à l’AFP qu’il vient d’être licencié. Radio France a évincé le chroniqueur au micro-trottoir pour faute grave. Tout part d’une simple blague qui avait divisé au moment d’une émission. « Le grand dimanche soir », anciennement « c’est encore nous » est l’émission satirique de France Inter.

Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice enchaînent les caricatures et la satire politique pendant deux heures le dimanche. Cependant, en novembre 2023, l’humoriste Guillaume Meurice reçoit une plainte pour antisémitisme. Le chroniqueur avait prononcé une blague qui avait fait réagir.  » Benjamin Netanyahou c’est une sorte de nazi, mais sans prépuce ».

Cette blague avait valu à l’humoriste une convocation à la police judiciaire ainsi qu’un premier avertissement de la direction de Radio France. La plainte avait été classée sans suite. L’émission avait d’ailleurs tenu à s’excuser dans une vidéo et Guillaume Meurice avait fait une  » chronique d’excuse ».

La suite après cette publicité
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par France Inter (@franceinter)

Gabriel Attal débarque en pleine interview des candidats aux Européennes Gabriel Attal macho ? Les internautes s’insurgent après l’irruption du Pr […] Gabriel Attal macho ? Les internautes s’insurgent après l’irruption du Premier ministre durant une […]

La suite après cette publicité

Guillaume Meurice récidive, la polémique enfle

Après ce classement sans suite de la plainte, l’humoriste avait continué à participer au grand dimanche soir. Ainsi, dans l’émission de fin avril, il se réjouit de ce déroulement et a réitéré ces propos. « C’est ma première blague autorisée par l’État français. (…) faites-en ces mugs, des t-shirts ». En réponse, le 2 mai, Guillaume Meurice avait été suspendue. D’ailleurs, Charline Vanhoenacker avait commencé en lui adressant son soutien.

Comme l’extrême droite a décidé de nous faire taire, ce soir, on ne va tout de même pas leur laisser ce plaisir. » En plus de cela, cette suspension avait créé une polémique sur les réseaux. Puisque la blague avait été « validé » pourquoi suspendre Guillaume ? Ajouter à cela que l’humoriste Djamil le shlag avait quant à lui démissionné en direct.

La suite après cette publicité

Depuis cette suspension, « Le grand dimanche soir » avait continué à passer, mais en temps réduit avec une équipe réduite. Plusieurs chroniqueurs refusant de revenir par soutien à Guillaume Meurice. Ceux qui étaient présents n’hésitait pas à moquer fortement la direction.

La nouvelle de ce licenciement fait craindre pour certains un avenir floue pour l’émission satirique qui se retrouve privé d’un de ces chroniqueurs emblématiques. Alex Vizorek, l’ancien partenaire d’émission de Charline, avait rejoint RTL.

humoriste Cette célèbre humoriste allaite sa fille sur scène (vidéo) Cette célèbre humoriste allaite sa fille sur scène (vidéo)