Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Îles Féroé: cette semaine, le massacre des dauphins va commencer… (VIDEO)

Publié par Elodie GD le 20 Juil 2020 à 20:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette semaine, un événement très controversé a débuté aux îles Féroé. Plus de 200 cétacés ont été tués par les pêcheurs dans le cadre de la chasse aux grands dauphins. Malgré la pandémie, les habitants de l’archipel ont maintenu la manifestation qui relève d’une tradition ancestrale dans ce pays du royaume du Danemark.

La suite après cette publicité

A lire aussi: Un requin-baleine prisonnier d’une corde se fait secourir par deux plongeurs

Une chasse aux cétacés qualifiée de « pratique barbare »

La suite après cette publicité

Alors que la question de la proximité des pêcheurs posait le problème du maintien de la chasse, le « grind » a finalement bel et bien eu lieu. Mais en quoi consiste cette pratique? Le « grind » ou chasse aux grands dauphins consiste à acculer des bancs de petits cétacés dans une baie en les encerclant avec des bateaux. Les mammifères marins sont alors pris au piège et à la merci des pêcheurs restés à terre. C’est alors que ces derniers rentrent dans l’eau jusqu’à la taille et les tuent avec des couteaux. « La viande de la chasse est d’abord distribuée aux quelques 70 participants sur les bateaux et à ceux qui tuent sur la plage. Ensuite le reste est distribué aux villages de Surdoy. Tous les bénéficiaires sont libres de vendre leur part de viande s’ils le souhaitent. »

Ainsi, lors du premier « grind » qui s’est tenu mercredi, 250 globicéphales noirs ainsi que 35 dauphins à flancs blancs ont été tué par les pêcheurs. La première chasse s’est tenue près de Havlba, un village de 700 habitants situé à Surdoy, l’île la plus au Sud de l’archipel. Des photos où l’on peut voir la mer rougie par le sang des petits cétacés ont fait le tour des réseaux sociaux. Ces images ont notamment été relayées par des organisations telles que Sea Sheperd.

Les associations montent au créneau

La suite après cette publicité

Lors de ce grind, des militants de l’ONG Sea Shepherd éraient présents. Cependant ils n’ont pas pu empêcher les pêcheurs Féringiens de s’adonner à la chasse des petits cétacés. Pourtant en 2014, ils avaient réussi à perturber la saison de la chasse. Désormais une réglementation interdit autorise les navires militaire danois à intervenir pour empêcher les navires étrangers de pénétrer dans les eaux féringiennes.

Sea Shepherd n’hésite pas à qualifier le « grind » de pratique barbare. Pour appuyer son point de vue, elle n’a pas hésité à partager des images où l’on peut voir les pêcheurs massacrer les globicéphales et les dauphins. Chaque années environs 100 000 cétacés nagent dans les mers des îles Féroé. De leur côté les Féringiens reprochent au médias et aux ONG de ne pas respecter leur culture d’îliens où la pêche et les traditions occupent une place essentielle.

A lire aussi: Plusieurs dauphins retrouvés morts par balle (Vidéo)

La suite après cette publicité

Source: Paris Match

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.