Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Journée de la femme : le macho de l’année est….

Publié par Notre Rédaction le 08 Mar 2013 à 9:30

Chaque année, l’association féministe  » Les chiennes de garde «  décerne le  » Macho d’or «  à l’homme qui a eu la citation la plus machiste !

Pas très glorieux comme titre !

L’an dernier, c’est Maxime Valette, le fondateur du site VDM qui l’emportait avec une phrase au sujet de Tristane Banon :  » La seule façon pour qu’elle la ferme, c’est la violer. « 

Cette année, les chiennes de garde couronnent Pierre Blazy pour cette tirade :  » Et surtout au pénal, il faut avoir les épaules larges, très larges.  Est-ce qu’une femme a les capacités pour le faire?… Je ne veux pas critiquer, mais vous n’avez pas d’avocates qui soient des avocates de renom, connues comme de grandes pénalistes, ça n’existe pas… est-ce qu’une femme a les capacités pour supporter le poids de toutes ces affaires ? « 

Cette phrase du ténor du barreau bordelais a été prononcée lors d’un reportage diffusé sur France 3 en réaction à l’élection d’Anne Cadiot-Feidt comme bâtonnière au barreau de Bordeaux.

Les chiennes de garde expliquent :  » Comme d’habitude, c’est un machisme tout à fait banalisé qui estime que les femmes ne sont pas capables d’avoir de grandes responsabilités, et donc qui met en place l’inégalité objective, du moins pour lui, entre les hommes et les femmes », explique Marie-Noëlle Bas, présidente de l‘association. « 

On retrouve à la seconde place Patrick Besson avec :  » La parité au gouvernement est une ‘partouze straight’. Najat Vallaud-Belkacem l’ingénue libertaire, Fleur Pellerin la geisha intellectuelle, Christiane Taubira le tanagra guyanais, Delphine Batho l’associative hitchkockienne, Yamina Benguigui la Shéhérazade cinématographique… Il ne manquerait pas grand-chose à Cécile Duflot pour être au niveau de ses consœurs du gouvernement. Un nouveau couturier ? Ce n’est pas le tout de trier les ordures, il faut faire pareil avec les vêtements.  »

Troisième place, Lionel Luca avec : « A Fadela Amara, j’ai toujours préféré Rachida Dati, d’abord parce qu’elle est moins moche… » Sur Eva Joly, il ajoute : « Enfin plutôt mûre. Le seul truc à récupérer chez elle, c’est ses lunettes, elles sont modernes ». La compagne de François Hollande en prend aussi pour son grade, surnommée « Valérie Rottweiller. Et c’est pas sympa pour le chien, ça… « .

La présidente des Chiennes de garde explique l’attitude de ces messieurs : « La parité en politique, mais aussi dans les entreprises amène une réaction logique de la domination masculine qui se sent écartée. La domination masculine s’exprime toujours quotidiennement pour les femmes : la banalisation des inégalités, c’est de dire que les femmes ne sont pas compétentes, de parler toujours de leur physique ou de leur habillement plutôt que de leurs diplômes »

Source : Le Nouvel Obs

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.