Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Le premier greffé des deux jambes a du se faire amputer ses membres greffés

Publié par Notre Rédaction le 12 Juin 2013 à 10:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En 2011, une jeune homme de 20 ans est amputé au dessus des genoux des deux jambes suite à un accident de voiture. Puis l’espoir renaît. Le très médiatique chirurgien  Pedro Cavadas à l’origine de la première greffe de visage et de la première greffe de bras réussi à lui greffer deux jambes.

Il précise toutefois que le patient devra suivre un important traitement anti rejet.

Seulement il y a quelques mois, le patient a contracté une maladie qui n’était pas liée à sa greffe et qui l’a obligé à interrompre son traitement anti rejet. Et dans ce cas, le protocole est très clair comme l’explique l’hôpital :  » Dans ces cas, le protocole indique que si l’organe transplanté n’est pas un organe vital, il doit être retiré du patient afin qu’il puisse recevoir un traitement pour la maladie qui apparaît comme étant la plus grave et urgente. « 

Une déception pour le patient qui a du subir pour la seconde fois de sa vie une amputation des membres inférieurs. Toutefois, cette amputation était nécessaire à sa survie.

L’Organisation nationale des transplantations (ONT) affirme que l’Espagne  avec plus de 4.200 greffes réalisées et un taux de 35,3 donneurs par million d’habitants est le pays le plus en avance dans le domaine de la greffe.

La France elle a un taux de donneur de 25 par million d’habitants. 

Une histoire qui fait écho à celle de cette femme qui a du être amputée des 4 membres suite à une augmentation de son volume fessier.

Retour sur cette première greffe : 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.