Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Le vélo nuit à la sexualité, on vous explique pourquoi et comment y remédier !

Publié par Eloise le 16 Mai 2014 à 10:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lors du congrès annuel de la société internationale d’étude sur la sexualité féminine, des chercheurs de la médecine sexuelle de San Diego en Californie ont prouvé que le vélo était véritablement nuisible à la sexualité surtout si la pratique dépassait les 3h par semaine.

La suite après cette publicité

Une pratique trop élevée ou mauvaise du vélo engendrerait pour les filles une compression du périnée (muscle tenant le vagin) ainsi qu’une perte de sensibilité. Une mauvaise pratique serait due au placement des mains sur le guidon, si elles sont plus basse que la selle, alors cela appuie sur le périnée et entraînera ces problèmes de sexualité. Pour les hommes, ils peuvent eux aussi souffrir de troubles et de diminution du temps de l’érection, ainsi que d’insensibilité comme pour les femmes ou de douleurs ciblées à l’aine.

La suite après cette vidéo

Pas d’inquiétudes des solutions existent ! Pour les homme optez pour une selle fendue ou selle à nez raccourci sur votre vélo. Quand aux femmes, ne réglez pas le guidon trop bas, toujours au dessus de la selle. Et sinon pour ceux qui pédalent en salle, optez pour le vélo elliptique contre le vélo en salle, il est vivement recommandé !

56

La suite après cette publicité
56ASources : bfmtv.com ; nouvelobs.com ;

EN BONUS : découvrez un cycliste qui n’a pas froid aux yeux…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.