Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Découverte glaçante : l’ONU retrouve 160 corps dans 8 charniers en Libye

Publié par Elodie GD le 13 Juin 2020 à 19:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Au moins huit charniers ont été découverts à l’ouest de la Libye mercredi 10 juin. L’ONU s’est dite « horrifiée » par cette annonce. L’un des charniers contenaient au moins 15 corps décomposés selon les informations de The Guadrdian.

La suite après cette publicité
Plusieurs charniers ont été découverts à l'ouest de la Libye

A lire aussi: Combien y a-t-il vraiment de pays dans le monde? Vous pourriez bien être très surpris…

Découverte horrifiante à l’ouest de la Libye

La suite après cette vidéo

Pour rappel, un charnier est un endroit où sont entassés des corps à découvert, sans sépulture. Ces corps peuvent éventuellement être identifiés avant l’enterrement.

La suite après cette publicité

Les charniers ont été découverts dans la ville de Tarhouna située à l’ouest du pays. Les Forces loyales au Gouvernement d’union national (GNA) ont récemment repris la ville qui était jusqu’alors aux mains des troupes rivales de Kalifa Haftar. En apprenant cette nouvelle, l’ONU s’est dite « horrifiée ». En effet, « 160 dépouilles » auraient été découvertes sur les lieux selon le directeur de l’hôpital de la ville. Elles sont actuellement en cours d’identification à la morgue.

Mise en place d’une commission d’enquête

« Le droit international exige que les autorités mène des enquêtes rapides, efficaces et transparentes pour tous les cas de décès illégaux » a déclaré la Mission d’appui des Nations unies en Libye (Manul). Quand les charniers ont été découverts, la terre qui recouvrait les corps était encore fraîche selon un journaliste de l’AFP. Les autorités mènent actuellement un conséquent travail d’identification « Nous sommes en train de rechercher tous les charniers, pour identifier les dépouilles et les rendre à leurs familles » a affirmé le ministre de l’intérieur du GNA.

La suite après cette publicité

Les conflits continuent de sévir en Lybie. Après avoir repris la ville de Tarhouna, le GNA avait mis ses troupes en garde contre les représailles. Il met actuellement en place une offensive dans le but de récupérer la ville de Syrte toujours entre les mains des pro-Haftar.

A lire aussi: Ce papa syrien invente un jeu à sa fille qui la pousse à rigoler à chaque fois qu’elle entend un bombardement (Vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.