Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Ça me saoule ! » : Elise Lucet tacle BFM TV, ses propos ne passent pas

Publié par Felix Mouraille le 08 Juin 2022 à 6:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La journaliste, Elise Lucet, a vivement critiqué les chaînes d’information en continu. Les propos tenus n’ont pas plus à BFM TV, après la récente mort en Ukraine, de l’un des journalistes, Frédéric Leclerc-Imhoff.

Elise Lucet

Ce dimanche 5 juin, dans une interview donnée à Revu, sur France 5, Elise Lucet a tenu des déclarations qui ne passent pas. Ses propos sur le traitement de l’information des chaînes continu ont été mal reçues par BFM TV.

La suite après cette publicité

Quand la présentatrice, Pascale Clark, demande à Elise Lucet si elle regarde CNEWS, la réponse est claire : « Je vais être tout à fait honnête. Je ne regarde quasiment jamais les télés d’info en continu. Aucune. Vraiment. Même pas franceinfo » .

« Je n’ai pas le temps et ça me saoule »

« Je n’ai pas le temps et ça me saoule ! Il y a un côté où on vous maintient comme ça, en haleine. Pour moi, un journaliste, ce n’est pas quelqu’un qui a un micro, comme ça, et qui parle devant une caméra » , a poursuivi Elise Lucet. Ce rôle était tenu par Frédéric Leclerc-Imhoff sur BFM TV lors du conflit en Ukraine.

La suite après cette publicité

Pour, Marc-Olivier Fogiel, directeur général de BFM TV, c’est un manque de respect pour son journaliste mort sur le terrain. « Un journaliste, c’est quelqu’un qui va sur le terrain, qui va rencontrer des gens, qui va prendre des risques quand il va aller en Ukraine’. Comme Frédéric Leclerc-Imhoff de BFMTV, qui l’a payé de sa vie il y a une semaine. Respectons sa mémoire » .

Elise Lucet rend hommage à Frédéric Leclerc-Imhoff

La suite après cette publicité

Dès les premières minutes de l’interview, Elise Lucet est revenu sur la guerre en Ukraine. Elle en a profité pour rendre hommage à son confrère Frédéric Leclerc-Imhoff ainsi que pour tous les journalistes morts sur le terrain.

« Quand on me dit « ah madame Lucet vous avez du courage »… Attendez vous avez vu ces gens là sur le terrain? C’est autre chose, ils risquent leur peau » , a déclaré la journaliste d’investigation de France Télévisions.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

La suite après cette vidéo