Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un incroyable nouveau rebondissement dans l’affaire de la panthère noire d’Armentières

Publié par Maxime le 24 Sep 2019 à 12:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

 

C’est un rebondissement surréaliste dans une affaire rocambolesque. Dans la soirée du 18 septembre dernier, les habitants d’Armentières dans le Nord, ont eu la surprise de voir une panthère noire déambuler en liberté sur le rebord du troisième étage d’un immeuble en briques de la commune, comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessus.

La nouvelle avait alors fait grand bruit et l’animal sauvage, détenu illégalement par un particulier à son domicile, avait été neutralisé par les pompiers puis remis à la Ligue protectrice des animaux (LPA). Ce mardi, une nouvelle information dévoilée ce mardi par la Voix du Nord vient chambouler cette histoire peu ordinaire.

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : La vidéo surréaliste d’une panthère noire filmée sur les toits d’Armentières

La panthère d’Armentières volée dans un zoo dans la nuit

Placé en quarantaine au zoo de Maubeuge dans le Nord depuis sa capture mercredi dernier, le félin devait rejoindre, mercredi le refuge de l’association Tonga, entre Lyon et Saint-Etienne. L’association spécialiste de l’accueil d’animaux sauvages saisis ou abandonnés se préparait donc à accueillir le fauve mais son arrivée pourrait finalement être plus tardive que prévue.

La suite après cette publicité

D’après une information de la Voix du Nord confirmée par les autorités, la panthère a été volée dans la nuit de lundi à mardi. « Vers 08H00, les soigneurs ont fait leur tournée d’inspection et c’est là qu’ils ont vu une effraction sur l’emplacement où était hébergée la panthère » déclare à l’AFP le maire de Maubeuge, Arnaud Decagny. « C’est vraiment cet animal-là qui était ciblé. Un acte délictueux a été commis, des systèmes de sécurité, des cadenas ont été forcés » ajoute-t-il, évoquant des « moyens conséquents » .

>>>À lire aussi : Un singe ramasse une pierre et brise la vitre de son enclos (vidéo)

Le propriétaire du félin toujours introuvable

La suite après cette publicité

Aucune effraction n’a été commise sur les infrastructures d’entrée, de sortie ou l’enceinte du zoo, mais six points de sécurité de l’enclos ont été forcés. Une enquête a été ouverte et la mairie de Maubeuge a porté plainte. Les enquêteurs ont analysé dans la matinée les images des nombreuses caméras de vidéosurveillance de l’établissement qui n’est pas gardé la nuit.

Pour l’heure, les autorités et le personnel du zoo s’inquiètent de l’état de santé de la panthère, « qui était assez fragile, en manque de force » . Le fauve, âgé de quelques mois et pesant entre « 25 et 30 kilos » pourrait avoir été récupéré par son propriétaire, quelques heures avant son transfert dans la Loire. Toujours introuvable, ce dernier devrait être poursuivi « a minima pour mise en danger d’autrui (…) par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence » , un délit passible d’un an de prison et de 15.000 euros d’amende.

avec AFP.

>>>À lire aussi : Des officiers sauvent un ourson piégé dans une poubelle

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.