Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Quand ce petit garçon est entré dans le commissariat, les policiers ont tout de suite remarqué ce qu’il avait autour du cou… Ils sont restés sans voix !

Publié par Notre Rédaction le 06 Jan 2017 à 15:59
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

 

L’entrée de ce petit garçon dans le commissariat n’est pas passée inaperçue…

 

La suite après cette publicité

Vous n’êtes pas sans savoir que certaines tensions ont eu lieu récemment entre la police et la population noire américaine aux USA. Et Jayden Hooker, un petit garçon de 5 ans qui vit à Charlotte aux USA a eu vent de ces tensions. En effet, dans le bus qui le mène à l’école, il a entendu le récit de toute cette violence. Alors il a demandé à sa maman ce qui se passait. Tant bien que mal, elle a essayé de lui expliquer les difficultés de notre monde.

 

Mais Jayden a très bien compris… Et il a eu envie de faire quelque chose. D’ailleurs, le lendemain même, il exposait à sa maman son idée. Jayden a voulu se rendre au commissariat à côté de chez lui dans lequel plusieurs policiers ont été blessés pendant les manifestations. Il a voulu s’y rendre en leur apportant des beignets et des « free hugs ». Alors, il a mis autour du cou sa petite pancarte « free hugs » et s’est pointé devant les officiers de police…

La suite après cette publicité

 

Bien évidemment, les policiers du département de police de Charlotte-Mecklenburg ont été très touchés… Pour Jayden, c’était une façon d’apaiser les esprits et de montrer son soutien. En effet, le petit garçon voulait montrer qu’il pouvait y avoir une relation de respect entre les citoyens noirs et les policiers.

 

La suite après cette publicité

Et tout ça à 5 ans… ça force le respect bonhomme !

 

 

La suite après cette publicité