Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un policier licencié pour avoir refusé de tirer sur un noir américain

Publié par Charlene le 17 Sep 2016 à 11:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Si vous avez suivi l’actu, vous n’êtes pas sans savoir qu’aux États-Unis, c’est compliqué entre la police et la population. On va le dire comme ça pour résumer la chose. La polémique en question ? Le fait que les policiers américains aient la gâchette facile et plus particulièrement sur les noirs. D’où l’émergence du #BlackLivesMatter, qui a pour objectif de dénoncer ces injustices.

police

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Oui mais voilà, le 6 mai dernier, un policier américain s’est vu licencié par ses supérieurs. La raison ? Il a refusé de tirer sur un homme noir américain en possession d’une arme. Stephen Mader, le policier, explique avoir voulu entamer la discussion avec l’homme armé, Ronald William.

Oui mais voilà, ce qui a déclenché ce licenciement, c’est le fait que Ronald William tenait une arme. Cela dit, le policier explique également que Ronald William ne dirigeait pas directement son arme directement sur lui. D’où, entre autres, le fait qu’il ait refusé d’ouvrir le feu. Son supérieur confirme donc que Stephen Mader a été viré pour ne pas avoir réussi à « éliminer une menace« .

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Stephen Mader est ancien Marine, et il estimait que la situation ne dégénérait pas. Ce qui n’a pas empêché un autre policier de tirer sur Ronald William en le voyant s’approcher d’eux. L’homme armé est décédé sur le coup. Puis les policiers se sont rendus compte que l’arme n’était pas chargée. Ce qui est assez incompréhensible, car où est l’intérêt d’en avoir une du coup ?

Source photo / à la une : Pixabay