Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Les lycéens bientôt vaccinés directement dans les lycées ?

Publié par Celine Spectra le 27 Août 2021 à 7:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le tout premier centre de vaccination éphémère présent dans un établissement scolaire, a ouvert ce jeudi 26 août 2021 sur l’île de la Réunion. Conformément à la réglementation en vigueur, la vaccination s’effectue uniquement sur la base du volontariat et obligatoirement avec l’accord d’au moins un des deux parents.

Une vingtaine de manifestants antivax se sont rassemblés devant l’établissement. Ils ont alors distribué des tracts à tous les passants.

La suite après cette publicité
Le premier centre de vaccination éphémère dans un établissement scolaire a ouvert ses portes sur l'île de la Réunion

Image Pixabay

>>> À lire aussi : La vaccination un véritable « génocide » ? Les propos d’un chirurgien indignent ! (vidéo)

La suite après cette vidéo

Le premier centre de vaccination éphémère présent dans un établissement scolaire a ouvert sur l’île de la Réunion

Il s’agit du premier centre de vaccination en France présent dans un établissement scolaire. Il faut dire que l’école a déjà recommencé sur l’île de la Réunion depuis le 16 août. Et c’est le lycée Leconte de Lisle à Saint-Denis qui a le premier ouvert les portes de son centre éphémère. Les lycéens sont donc désormais en capacité de se faire vacciner contre la Covid directement depuis leur établissement. À cette occasion, Chantal Manès-Bonnisseau, rectrice de l’Académie de La Réunion, était présente sur place. Elle a d’ailleurs pleinement profité pour rappeler à l’auditoire l’intérêt de la vaccination notamment chez les adolescents.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : La vaccination des enfants pour bientôt ? Jean-Michel Blanquer répond 

Une opportunité pour tous les lycéens désirant se faire vacciner contre la covid

Bien évidemment, tous ne sont pas d’accord avec la rectrice. En effet, quelques personnes ont manifesté sur place contre le pass sanitaire et également l’installation de centres de vaccination éphémères dans les établissements scolaires. Les lycéens volontaires, quant à eux, ont été accueillis par des médecins. Le proviseur du lycée souligne qu’il s’agit là d’une véritable opportunité offerte aux élèves de se faire vacciner, sans se déplacer, de manière sécurisée sous l’égide de l’ARS, directement dans leur lycée.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Pfizer : Cette catastrophe qui vient de se produire dans un centre de vaccination