Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Ce retraité passe 4 années à retaper son vieux bateau, mais le jour de le mettre à l’eau, c’est la déception…

Publié par Nicolas F le 06 Juil 2017 à 10:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis qu’il était retraité, Richard Ogilvy n’avait qu’une passion, retaper son vieux bateau qu’il avait acheté pour une bouchée de pain. Pendant plusieurs années, il passe jours et nuits à le retaper, il dépense une fortune en peinture et en matériel. Mais le grand jour de l’inauguration, rien ne va se passer comme il le souhaitait. C’est la déception de sa vie…

La suite après cette publicité

 

La suite après cette vidéo

Il commence la rénovation en 2013

Cela faisait dix ans que Richard Ogilvy avait acheté les restes d’un bateau, qu’il gardait bien précieusement dans son jardin, pour le jour où il partirait en retraite. En 2013, quand le moment est arrivé, il a décidé d’oublier son travail dans la scierie, en se trouvant une nouvelle passion. Pendant huit heures par jour, cinq jours par semaine, il s’est lancé dans le projet de retaper son vieux bateau. Pendant plus de quatre ans, il va dépenser tellement d’énergie à la rénovation de son petit yacht, et des milliers d’euros dépensés dans les nouvelles pièces et outils adéquats.

La suite après cette publicité

L’épave qu’il a achetée avant de la retaper (Caters News Agency)

Un ancien bateau de l’armée

Il lui a même donné un nom, le Sea Wraith (le spectre marin, en français). Le bateau de 12 mètres lui avait été vendu à l’époque par la Royal Navy qui se débarrassait de l’épave. Il avait été lui-même d’abord acheté à l’Allemagne. Le Sea Wraith avait été construit en 1936 comme bateau d’entrainement pour les officiers cadets allemands. Ses cinq enfants ont pu voir l’énergie que leur vieux père de 75 ans a dépensé dans la rénovation de l’appareil.

Le bateau arrive au port (Caters News Agency)

C’est le grand jour le bateau est mis à l’eau (Caters News Agency)

Il pose fièrement sur son bateau (Caters News Agency)

Ils ont juste le temps de faire quelques photos (Caters News Agency)

Quatre années qui se concluent tragiquement

La suite après cette publicité

Alors que le grand jour est arrivé, Richard et ses amis se sont retrouvés sur le port de Forres, en Angleterre. Ils ont treuillé le bateau jusqu’à quai. C’est une réussite ! Richard monte sur son bateau et prend la pose fièrement. Mais après quelques minutes, il se rend compte que le bateau commence à couler. En 10 minutes, l’appareil est complètement rempli d’eau. Il n’est pas étanche et est trop lourd, le Sea Wraith ne flotte pas ! Des années de travail s’enfoncent dans la Mer du nord. Richard tente de rester positif et pense à tout ce que cela a lui a appris. Il reste dorénavant des heures, assis dans sa Land Rover à attendre que la marée descende pour aller vider l’eau du bateau. Il compte revendre l’épave histoire de récupérer un peu d’argent.

Son fils pose sur le bateau complètement recouvert d’eau (Caters News Agency)

Peu à peu, le bateau prend l’eau (Caters News Agency)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.