Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Pass vaccinal : la décision inattendue qui vient de tomber !

Publié par Céline le 13 Jan 2022 à 11:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans la nuit de mardi à mercredi, lors de l’examen du projet de loi instaurant le pass vaccinal, le Sénat dominé par l’opposition de droite a souhaité supprimer la possibilité pour les gérants des lieux soumis au pass vaccinal, de vérifier l’identité des clients. 

Le Sénat refuse que les gérants des lieux soumis au pass vaccinal contrôlent l'identité des clients

Image Pixabay

Les vidéos du jour à ne pas manquer

>> A lire aussi : Le pass vaccinal mais pour combien de temps ? Gabriel Attal répond 

Le Sénat refuse que les gérants des lieux soumis au pass vaccinal contrôlent l’identité des clients

Ce mardi 11 janvier, le Sénat a commencé dans un climat apaisé, l’examen du projet de loi pass vaccinal. Ce dernier devait à l’origine, être voté en première lecture. Finalement, il a subi quelques modifications significatives.

La Haute Assemblée a donc souhaité supprimer la possibilité, pour les gérants de lieux soumis au pass vaccinal, de vérifier l’identité de ses clients. Cette mesure extrêmement controversée avait pourtant été maintenue en commission.

>> A lire aussi : Le Pass vaccinal controversé adopté en première lecture par l’Assemblée Nationale !

Des mesures qui vont contre l’avis du gouvernement

Certains sénateurs ont également désiré aller contre l’avis du gouvernement. Et ils ont tenu à limiter la possibilité d’imposer le passe vaccinal aux personnes âgées de plus de 18 ans. Les adolescents âgés entre 12 et 17 ans resteront en conséquence soumis à l’obligation du passe sanitaire.

Une fois le projet de loi adopté par le Parlement, il sera, de ce fait, nécessaire pour toutes personnes majeures de justifier d’un statut vaccinal afin d’accéder librement aux activités de loisirs, restaurants et bars, foires ou bien encore l’ensemble des transports publics interrégionaux. Un test négatif ne sera ainsi plus suffisant, excepté pour accéder aux établissements et services de santé.

>> A lire aussi : #BoycottLeclerc : La grande surface prête à demander le pass vaccinal, les internautes indignés 

0