Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Elle s’est un petit peu trop laissée aller lors de son premier cours de yoga, son histoire fait le buzz

Publié par Nicolas F le 06 Août 2017 à 12:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Laura Mazza, une jeune maman australienne a écrit un article sur son blog qui est devenu viral. Elle raconte la honte de sa vie qui lui est arrivé en plein cours de yoga. À force d’être étirée de tous les côtés, de se contorsionner dans toutes les positions inimaginables, ce qui devait arriver arriva. Laura a pété en plein cours de yoga. L’article hilarant a fait péter de rire des centaines de milliers de lecteurs.

La suite après cette publicité

 

Une bloggeuse tente le yoga

La suite après cette vidéo

Laura Mazza est une bloggueuse australienne qui a pour thème de prédilection la maternité. Comme le nom de son blog l’indique « Mum on the Run », Laura partage son expérience de la maternité avec toutes les mères anglophones qui se reconnaissent en elle. Récemment, elle a publié un article qui vient de battre le record de lecture. Elle y raconte sa première participation à un cours de yoga, et comment elle a connu la plus grande honte de sa vie.

La suite après cette publicité

Laura Mazza est une bloggeuse australienne

Elle comprend que ça ne sera pas une partie de rigolade

Après la naissance de ses enfants, la paroi de sa ceinture abdominale s’est affaissée et lui a laissé un ventre pointu, comme un cône. Sa kiné lui a alors conseillé de pratiquer le yoga, pour tonifier ses muscles. Elle se rend à son premier cours, très motivée, jusqu’à ce qu’elle comprenne qu’elle n’était pas là pour rigoler : « Là je me dis, p**** de m*** c’est du vrai yoga. On ne va pas faire 5, 6, 7, 8 étirements. C’est plutôt du genre on va se trouver une place auprès de la lumière intérieure, ce genre d’endroit ». Elle l’a compris en voyant les bougies allumées dans la salle tamisée.

Depuis ses accouchements, elle a perdue sa ceinture abdominale

C’était sans compter sur l’intestin irritable

La suite après cette publicité

Au-début, cachée dans un coin de la pièce, elle sent les bénéfices des exercices. Elle ressent même un craquement dans le dos qui lui a fait du bien. Puis, le professeur leur demande se pencher en avant, le visage le plus bas possible. Et c’est là que tout s’est gâté. Il faut savoir que depuis l’accouchement elle souffre du syndrome de l’intestin irritable. Et que par conséquent, ses pets sentent « un mélange d’œufs pourri et de plantes macérées. Et entre la position du dauphin et du chien à trois pattes, deux de ces œufs dégoûtants m’ont échappé et j’ai pété ».

De retour après son cours de yoga

Elle s’est laissée aller telle une trompette

« J’ai pété, j’ai pété au cours de yoga. Je suis un cliché ambulant. Mon plancher pelvien m’a lâché. » Au début, elle a pensé que personne ne les avait remarqués. « Je mourrais de honte intérieurement, et maintenant je peux dire officiellement que ça sentait comme s’il y avait aussi quelque chose de mort en moi. » Un peu plus tard, alors que la prof s’approche d’elle pour l’aider à toucher le sol dans la position de la grenouille, elle laisse s’échapper un autre pet. « Une trompette du tonnerre s’est échappé de mon c***. Oh mon dieu, doux Jésus, qu’est-ce qu’il vient de se passer ! Je rêve, enfin, je suis dans un cauchemar. » Complètement honteuse, elle se lève, prend son tapis et s’enfuit du cours. Tout le monde l’observe et se demande ce qu’il se passe, mais la prof rapproche calmement se mains de la tête et lui lâche doucement : « Namaste ».

La suite après cette publicité

Laura pose avec son fils.

Elle est fière de son exploit

Laura est partie se réfugier dans un McDonald’s, là où elle s’est effondrée en larmes et s’est jurée de ne plus jamais faire du yoga. L’humour et le ton utilisés par Laura dans sa publication ont plu à ses lecteurs. Elle a reçu des milliers de commentaires, des dizaines de milliers de réactions sur les réseaux sociaux et des centaines de milliers de personnes ont lu son article. « Je suis super fière de pouvoir dire à mes enfants dans dix ans que j’ai laissé une trace dans ce monde. Et quand ils me demanderont ce que j’ai fait pour devenir célèbre. Je leur raconterai la fois où j’ai décidé d’écrire sur mes prouts en cours de yoga ».

Couverture: image d’illustration ThePotatoe.ie 

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.