Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Raphaël Glucksmann visé par des insultes antisémites pendant la campagne des Européennes

Publié par Églantine le 16 Mai 2019 à 17:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En pleine campagne pour les élections européennes qui se dérouleront le 26 mai prochain, Raphaël Glucksmann a découvert une de ses affiches couverte de tags antisémites. 

Novice dans le jeu politique il y a encore quelques mois, Raphaël Glucksmann s’est fait une place sur la scène politique française. Après avoir lancé son mouvement Place Publique, l’homme de 39 ans est actuellement en campagne pour les prochaines élections européennes. Ce mercredi, le compagnon de la journaliste, Léa Salamé, a retrouvé une de ses affiches électorales avec des inscriptions antisémites.

>>> À lire en plus: Le ténia du poisson revient, prudence quand vous mangez des sushis

« achtung juden », « juif »: des tags antisémites à l’encontre de Raphaël Glucksmann

Depuis quelques jours, les affiches des différents candidats aux Européennes recouvrent les panneaux de nos villes. Raphaël Glucksmann, candidat PS, a fait une horrible découverte: des inscriptions antisémites ont couvert une de ses affiches. On peut y lire « juif » , « achtung juden » (ndlr « Attentions juifs » ), « rauss » (« dehors » ) ou encore un dessin du candidat avec un « nez crochu » . Face à ce déferlement de haine, l’essayiste français a dénoncé l’antisémitisme, toujours présent dans la société: « Cette vieille peste ne disparaîtra donc jamais totalement. Et toujours il faudra la combattre. Partout. Quelle que soit la minorité qu’elle vise. Nous ne baisserons jamais ni la tête, ni les yeux. Et nous traquerons la haine. Sans relâche. » écrit-il, scandalisé, sur son compte Twitter. Depuis, les commentaires d’indignations se sont multipliés: « Tout mon soutien , ce genre d’attaque est ignoble l’antisémitisme, le racisme ne devrait plus exister » , « Tout mon soutien ! Inadmissible ! » ou encore « Soutien à vous. Ne lâchez rien. La bêtise insiste toujours, hélas. »

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Abonnez vous à la Newsletter TDN

>>> À lire en plus: Et si Emmanuel Macron était le président de la fin du sida ? Des associations interpellent le président

Les actes antisémites ont augmenté de 74% en un an

D’autres affiches du candidat ont été retrouvées avec des tags antisémites dont à Périgueux. Le PS a indiqué avoir déposé plainte au commissariat car « le caractère antisémite est clairement avéré » martèle Emeric Lavitola, premier fédéral du parti socialiste de Dordogne. En 2018, 541 actes antisémites ont été recensés contre 311 en 2017 soit une hausse de 74% en un an. Récemment, deux portraits de Simone Veil avaient été recouverts d’une croix gammée, ou encore à Lyon, une vingtaine d’inscriptions antisémites avait été retrouvée sur des commerces et un cabinet d’infirmier.

>>> À lire en plus: Une chorégraphie impressionnante réalisée avec des effets de lumière !