Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Vidéos

Un test ADN confirme son instinct maternel : son fils n’est pas le sien !

Publié par Nicolas F le 24 Sep 2017 à 16:03

Il y a des choses qu’une mère sent directement. Mercy a su, au moment de prendre dans les bras son bébé qui venait de naitre, qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Son pressentiment lui indiquait que son bébé n’était pas le sien. Quelques mois plus tard, un test ADN prouve que le bébé a été échangé à la naissance.

 

Son instinct lui disait que son fils n’était pas le sien

C’est ce qu’on appelle avoir l’instinct maternel. Mercedes Casanalles et Richard Cushworth sont tombés amoureux l’un de l’autre dans une mission chrétienne à Dallas, au Texas. Après s’être fréquentés quelques moi, Mercy tombe enceinte et le couple est follement amoureux. Juste avant d’accoucher, Mercy est obligée de retourner chez elle, au Salvador, car elle ne dispose que d’un visa de séjour temporaire, aux États-Unis. Rich a attendu bien sagement le retour de sa femme, loin de s’imaginer ce qu’il se passait dans la chambre où elle venait d’accoucher.

 

Le test ADN va confirmer son ressenti

Dès que l’infirmière a tendu Moses à sa maman, elle a su qu’il y avait quelque chose de bizarre. « Quand on me l’a donné, j’ai dit « Ce n’est pas mon bébé » ». Quelque chose en elle lui disait qu’il n’était pas le sien. Mais elle n’a rien pu faire pour le prouver, car tout ça était basé sur un ressenti. Elle rentre donc à la maison et rejoint les États-Unis, où elle retrouve le père de l’enfant. Ce pressentiment n’a jamais quitté son esprit et quelques mois plus tard, elle fait un test ADN pour en avoir le cœur net.

Le jour où les parents ont dû se séparer de Jacob, l’enfant qu’ils avaient élevé comme leur fils

Finalement, elle retrouve son films

Le résultat est malheureusement celui qu’elle redoutait. Moses n’est ni le fils de son père ni le sien. C’est une nouvelle qui est extrêmement difficile à accepter, même si elle s’en doutait. Heureusement, Rich et Mercy forment un couple solide et ce tragique événement les a soudés encore plus. Après de longues recherches et des enquêtes, ils ont pu retrouver leur vrai fils, né le même jour, qui partageait la même chambrée. Les tests ADN ont cette fois-ci prouvé que Moses était bien leur fils. Malheureusement, le gouvernement salvadorien n’a pas apprécié toutes ces complications et pendant huit mois, le petit est resté illégal, sans acte de naissance, comme s’il n’existait pas. Après une longue bataille contre le gouvernement de son pays, Mercy a pu ramener Moses aux États-Unis, dès le jour où il a reçu son passeport.

Richard et Mercedes ont retrouvé leur fils Moses (BBC)

 

La famille vit heureuse à Dallas (cbc.ca)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.