Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Fin du monde : ces 5 pays ont le plus de chance d’y survivre… et c’est bon à savoir

Publié par Céline le 16 Oct 2021 à 11:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les changements climatiques laissent malheureusement à penser qu’un jour prochain sera vraiment apocalyptique pour de nombreux Pays. Des chercheurs ont donc voulu savoir qu’elles seraient les cachettes idéales en cas de catastrophes.

Top 5 des pays les plus aptes à survivre à la fin du monde !

Image Pixabay

>>> À lire aussi : En appelant à se mobiliser pour le changement climatique, Meghan Markle et le Prince Harry se sont attirés les foudres des activistes 

Cinq endroits du monde particulièrement adaptés à un effondrement mondial

En se basant sur les données de la Global Adaptation Initiative de l’université américaine de Notre Dame, ils ont classé les pays les moins vulnérables selon trois critères principaux : la capacité de charge, l’isolement, et enfin l’autosuffisance. Grâce à ces paramètres, des chercheurs ont réussi à trouver cinq endroits particulièrement adaptés à un effondrement du monde actuel. Ils sont tous constitués d’îles et de régions métropolitaines, signifiant qu’ils ont déjà montré pouvoir accueillir des millions de personnes. 

>>> À lire aussi : Un arbre vieux de 2624 ans a été découvert mais il risquerait de mourir à cause du changement climatique 

Top 5 des pays les plus aptes à survivre à la fin du monde !

La Nouvelle-Zélande se classe en tête de ce classement. En effet, étant placée à plus de 4 500 km de l’équateur, elle bénéficie naturellement d’un climat plus frais que d’autres régions du monde. Ce qui est un argument non négligeable en cas de forte augmentation de la température due au changement climatique. De plus, environ 40 % de l’approvisionnement en énergie primaire du pays provient de sources d’énergie renouvelables. Enfin, il faut savoir que le seul pays très peuplé proche de la Nouvelle-Zélande est l’Australie… Ce qui rend le pays plus difficile à atteindre en cas de flux migratoire de réfugiés.

En deuxième position, l’Islande. Île qui abrite une multitude de sources d’énergie naturelles et également renouvelables. De plus, étant sensiblement plus proche du pôle Nord que de l’équateur, il y fait beaucoup plus frais que dans d’autres régions de la planète. Le Royaume-Uni, quant à lui, a de nombreuses terres agricoles disponibles. Mais aussi d’un climat aux températures plus douces et également de précipitations abondantes, en faisant ainsi une 3ᵉ place fantastique pour pouvoir reconstruire une société.

Quatrième position vient l’Australie, grâce à sa situation géographique et son immense masse terrestre. Et enfin, l’Irlande arrive en cinquième position le climat étant similaire à celui du Royaume-Uni. Avec un sol fertile et également beaucoup de précipitations.

>>> À lire aussi : Des mains géantes sortent d’un canal à Venise pour soutenir les immeuble et alerter sur le changement climatique 

0