Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un japonais de 80 ans gravit l’Everest

Publié par Anissa Duport-Levanti le 24 Mai 2013 à 13:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
Le Mont Everest

Le Mont Everest

L’alpiniste japonais Yuichiro Miura a battu hier un record mondial ayant sa place dans le Guiness Book des Records : être la personne la plus âgée à atteindre le sommet du mont Everest, le plus haut du monde. Déjà titulaire de ce record en 2003 à l’âge de 70ans, il s’était fait chipé sa pôle position en 2007 par un autre japonais, Katsusuke Yanagisawa, 71ans à l’époque, lui-même battu en 2008 par un népalais de 76ans. Miura voulait depuis la reconquérir. C’est désormais chose faite, malgré une arythmie cardiaque récurrente pour laquelle il a subi deux opérations avant son ascension.

Yuichiro Miura à 70ans sur l'Everest. Crédit : Yuko Higo

Yuichiro Miura à 70ans sur l’Everest.
Crédit : Yuko Higo

Et le papy nippon a de qui tenir ! Son père, Keizo, a descendu le Mont-Blanc à skis à l’âge de 99 ans… C’est d’ailleurs dans la lignée de son père que Miura s’est fait connaître : il avait fait la une de nombreux journaux en 1970 en devenant la première personne à se confronter au toit du monde en ski qu’il a dévalé depuis une hauteur de 8 000. Il avait d’ailleurs dû s’équiper d’un parachute pour ralentir sa descente, et son épopée fût adaptée à l’écran dans le film « L’homme qui a descendu l’Everest à skis« , qui a tout de même reçu l’oscar du meilleur film documentaire !

Yuichiro Miura jeudi, après avoir battu le record mondial à 80 ans. Crédit : © Getty - Handbag : Devendra M Singh:AFP

Yuichiro Miura jeudi, après avoir battu le record mondial à 80 ans.
Crédit : © Getty – Handbag / Devendra M Singh/AFP

Posté sur le plus haut sommet du monde, Miura a déclaré : « Je suis le plus heureux du monde. Je ne me suis pas senti comme ça de toute ma vie. » Mais il a également du affronter le revers de la médaille, comme il le précise aux médias japonais : « je n’ai jamais été aussi fatigué« . Une bien légère contrariété aux vues de son exploit. Sa femme, Tomoko, elle aussi âgée de 80ans, l’a bien sur félicité « Je ne sais si je dois être heureuse ou pas d’avoir un mari comme ça avec tant de rêves. C’est le genre de personne qui fait ce en quoi il croit, quoi que disent les gens« , avant de lui intimer de « se dépêcher de rentrer à la maison« . Et leur fille de 52 ans n’est pas en reste en promettant que son père continuera « même quand il aura 90 ou 100 ans« . Un bien bel avenir en perspective qui montre encore à quel point le corps humain peut nous surprendre par sa résistance !

Revivez l’expérience avec le breaking news de BBC !

https://www.youtube.com/watch?v=IN8gD3L7nt4&w=560&h=315]

Source : Libération

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0