Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« Avancer ensemble » : Le gouvernement prêt à s’allier avec le RN à l’Assemblée ?

Publié par Felix Mouraille le 20 Juin 2022 à 17:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Sur le plateau de BFM TV, Éric Dupond-Moretti a parlé de la possibilité pour la majorité présidentielle « d’avancer ensemble » avec le Rassemblement national. La proposition du ministre de la Justice n’a vraiment pas fait l’unanimité.

Ce dimanche soir, les résultats des élections législatives sont tombés. C’est Ensemble ! qui obtient le plus de sièges à l’Assemblée nationale mais le parti du président sortant n’obtient pas la majorité absolue. Les chaînes télévisées ont commenté ces résultats en compagnie de politiques. Sur le plateau de BFM TV, on retient l’échange marquant entre Éric Dupond-Moretti et l’eurodéputé Rassemblement National Thierry Mariani.

Éric Dupond-Moretti souhaite que Ensemble ! et le RN « avancent ensemble »

« Quand on propose un texte, il y a un certain nombre d’amendements, parfois ils sont présentés par milliers pour bloquer le système. Est-ce que c’est ça que veulent les Français, je pense que non. Ils veulent en revanche incontestablement qu’on puisse avancer avec beaucoup de bon sens. C’est en réalité à l’Assemblée nationale que nous verrons comment nous essayons d’avancer ensemble » , a déclaré le ministre de la Justice sur le plateau de BFM TV.

Sans majorité absolue, Eric Dupond-Moretti confirme que les députés de la majorité présidentielle et ceux du RN seraient amenés à « avancer ensemble » .

Un discours qui ne passe pas chez la Nupes

La Nupes sera le groupe d’opposition le mieux représenté à l’Assemblée nationale. Mais on n’est bien loin des objectifs de l’alliance de la Gauche qui voulait obtenir la majorité. Pour le parti porté par Jean-Luc Mélenchon, la percée du RN est arrivée à cause des candidats d’Emmanuel Macron.

Et, le discours d’Éric Dupond-Moretti n’a pas calmé les ardeurs. Le député en Seine-et-Marne, Olivier Faure, n’a pas accepté les propos tenus par le Garde des Sceaux. « Après avoir renvoyé dos à dos gauche et extrême droite, les appels du pied de Dupond-Moretti au RN marquent une dérive dans le cynisme le plus total » .

0