Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Des élèves de maternelle privés de la pause pipi ? Les parents ne décolèrent pas !

Publié par Céline le 25 Sep 2021 à 10:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une maîtresse exerçant à Villefranche-sur-Saône aurait mis mot dans le cahier de correspondance. Stipulant que les élèves de maternelle ne pourraient désormais plus se rendre à la pause pipi. Le rectorat affirme, quant à lui, qu’il s’agit uniquement d’une initiative personnelle de l’enseignante. Celle-ci aurait, en effet, fait une mauvaise interprétation du protocole sanitaire.

Villefranche-sur-Saône des élèves de maternelle privés de la pause pipi Les parents ne décolèrent pas !

Image Pixabay

Les vidéos du jour à ne pas manquer

>>> À lire aussi : Homme nu, voiture à trois roues et gros fails : découvrez les 10 faits divers insolites de la semaine

Des élèves de maternelle privés de la pause pipi ?

Ce jeudi, une publication sur Facebook a enflammé le net. Le « post » épingle notamment un mot diffusé dans le cahier de correspondance des élèves de moyenne section de l’école de Lamartine. Sur ce message, la maîtresse stipule qu’à cause du protocole sanitaire, les élèves de maternelle ne nous pourront plus se rendre à la pause pipi.

Elle demande donc aux parents de prendre leur précaution avant d’emmener leur enfant à l’école chaque matin et chaque début d’après-midi. La personne à l’origine de ce post légende également que ce mot concerne notamment une moyenne section. C’est-à-dire des enfants de 4 ans. Les parents d’élèves ont directement vu rouge et ne s’en sont pas cachés !

>>> À lire aussi : Bikini à l’aéroport, momification, araignées : découvrez les 10 faits divers insolites qui ont amusé les internautes cette semaine

Une simple interprétation totalement erronée du protocole sanitaire

Informé par ce post, la ville de Villefranche-sur-Saône a stipulé qu’elle n’était pas du tout au courant. Elle explique également avoir fait remonter les faits à la directrice de l’école, à l’Inspectrice de l’Éducation Nationale de la ville et également au sous-préfet.

Il s’avère que cette initiative serait un fait personnel de la maîtresse. De son côté, l’Inspection évoque une totale incompréhension, et qu’il s’agirait tout simplement d’une interprétation totalement erronée du protocole sanitaire. Ce jeudi, un correctif a été diffusé aux parents.

>>> À lire aussi : 40 cartes du monde aussi utiles qu’insolites qui vous feront voir notre planète autrement ! 

0