Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Viols, gifles, coups de poings, le quotidien de cette mère obligée de manger des excréments

Publié par Nicolas F le 21 Mai 2017 à 12:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après trois jours de procès, le verdict va tomber pour Joseph, cet habitant de l’Hérault qui a violé, torturé et humilié sa femme pendant huit années. Sonia a aujourd’hui le visage déformé, elle a été mutilée et est en totale soumission à son bourreau de mari qui la forçait à manger ses excréments.

La Cour d’assises de l’Hérault où est jugé Joseph (Maxppp – Jean-Marc Lallemand)

Vivant dans une situation précaire, tout bascule

Entre 2006 et 2014, ce père de famille, de 33 ans a fait vivre l’impensable à sa femme, Sonia. Ils se sont connus alors qu’ils n’avaient que 16 ans. En très peu de temps, Sonia tombe enceinte. S’enchaîne une deuxième puis une troisième grossesse. Les deux jeunes parents étant sans emploi, ils vivent dans une situation précaire. Ils s’installent à Pézenas, dans l’Hérault et deux ans après, ils font l’objet d’un signalement aux services sociaux, les proches du couple étant inquiets pour les enfants.

 

Sonia devient le punching-ball de son mari

À ce moment-là, Joseph devient paranoïaque et violent. Il pense que Sonia se prostitue la nuit pour se payer de la cocaïne. Il la gifle chaque matin, lui assène des coups de poing ou des coups de pied. Les violences conjugales quotidiennes se font à la vue des enfants. Lors du procès, la fille aînée du couple, âgée de 16 ans, a comparé sa mère à un punching-ball. En plein état de soumission, Sonia est atteinte d’une forme de syndrome de Stockholm qui l’empêche de quitter son mari. Elle redoute sa vengeance et son comportement dangereux.

 

Elle doit boire l’urine de son mari et ses excréments

En plus de la brutalité des violences physiques et des viols répétés, Joseph l’oblige à manger ses excréments et à boire son urine. Lors du procès, elle est apparue la lèvre déformée à cause d’un coup de sécateur, avec des cicatrices aux jambes dues à des coups de serpette. Elle est également devenue sourde d’une oreille à cause d’une brûlure. Les enfants ont été placés en famille d’accueil, Sonia est sous curatelle et Joseph attend le verdict, alors qu’il a nié en bloc tout le long du procès.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0