Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Votre partenaire pourrait bien vous tromper pendant le confinement !

Publié par Jessy le 28 Mar 2020 à 10:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le beau temps arrive. Mais, miséricorde, vous êtes confinés en famille, entre amis, ou avec votre moitié. Et même si on n’est pas sur l’île de la Tentation, certaines personnes trouvent le moyen d’être infidèles à leur moitié en se connectant sur des sites et applications de rencontres. On dit merci qui ? Merci… La nouvelle technologie !

>> À lire aussi : Coronavirus : comment savoir si on est en détresse respiratoire ?

L’application Gleeden enregistre un nombre d’inscriptions record

Depuis le début du confinement, les couples connaissent différentes situations. Il y a ceux qui sont éloignés à cause du confinement et ceux qui sont confinés ensemble. Dans les deux cas, il y a du positif et du négatif (croyez-moi)… Alors, quand notre moitié est trop sur notre dos, avec ses réflexions à longueur de journée et ses crises de nerfs, on a besoin de s’évader. Et la solution de certains est de se connecter sur des applications et sites de rencontres. Mais ne rigolez pas trop, pour les couples séparés, c’est encore plus simple de le faire quand l’autre n’est pas présent…

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Selon les derniers chiffres de Gleeden, un site de rencontre extra-conjugale, l’infidélité virtuelle a considérablement augmenté depuis le 17 mars, enregistrant une hausse de trafic de +270% comparé au mois de mars 2019, comme le rapporte Biba Magazine. Le huis clos instauré par le gouvernement semble donner des envies d’infidélités à certaines personnes.

infidelite virtuelle

>> À lire aussi : Coronavirus : homme ou femme, qui est le plus à risque ?

Applications de rencontres : entre socialisation virtuelle et infidélité, il n’y a qu’un pas !

Il faut croire que certaines personnes ne se contentent pas de leurs amis pour garder une sociabilité saine, et souhaitent rencontrer virtuellement de nouvelles personnes. Et pour une fois, les hommes et les femmes sont à mettre dans le même panier. Les développeurs ont également relevé que le temps de conversation est de 2h30, au lieu d’une heure habituellement. Solène Paillet, la directrice du site de rencontre extra-conjugale, explique cette hausse extraordinaire par « un moyen de socialisation virtuelle envisagé comme un échappatoire momentané » , et non comme une infidélité. C’est en tout cas l’argument que vous pouvez tenter pour vous justifier !

Vous savez ce qu’on dit ? À la fin du confinement, il y aura des grossesses, mais aussi des divorces. À vous de voir dans quelle catégorie vous souhaitez être !

>> À lire aussi : « Si tu youpornes à 22h30 ça ne gêne personne » : une discussion lunaire entre ministres dévoilée ! (vidéo)