Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Aéroport : un homme démasqué à cause des rayons X, ce que contient sa valise laisse sans voix

Publié par Justine le 27 Jan 2021 à 17:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un homme a été démasqué dès son arrivée à l’aéroport de Vienne. Une fois sa valise passée aux rayons X, les douaniers ont arrêté ce voyageur qui revenait de Tanzanie. Ce qu’ils ont découvert dans sa valise les a laissés sans voix : 74 caméléons vivants étaient serrés les uns contre les autres.

La suite après cette publicité
Aéroport, 74 caméléons retrouvés

>>> À lire aussi : Les 20 aéroports les plus dangereux au monde !

Les douaniers découvrent un trafic de caméléons à l’aéroport de Vienne

La suite après cette vidéo

De retour de Tanzanie le 20 janvier dernier, après une escale à Addis-Adeba en Éthiopie, un homme soucieux transporte une valise. Ce comportement alerte les douaniers de l’aéroport de Vienne qui demandent à examiner son bagage. Ils tombent sur un trafic de caméléons, dévoile Euronews ! En effet, 74 animaux sont entassés dans des chaussettes et des boîtes en plastique.

La suite après cette publicité

Le communiqué des autorités indique : « La valise contenait des créatures vivantes qui auraient très bien pu se camoufler dans leur environnement, mais n’ont pas pu échapper à la machine à rayons-x ». Habituellement, il s’agit de trafics d’argent ou de drogue, mais cette découverte les laisse sans voix. Le transport à l’étranger de ces animaux sauvages et protégés est formellement interdit. Que risque le voyageur de 56 ans ?

>>> À lire aussi : Trafic d’êtres humains : il se rend dans une station avec sa fille de 4 ans et tente l’inimaginable !

Son trafic prend fin à l’aéroport

La suite après cette publicité

Sur les 74 espèces, seuls 2 caméléons n’ont pas survécu au voyage. Fort heureusement, cette découverte a permis de sauver les autres animaux qui se trouvent désormais au jardin zoologique de Schönbrunn à Vienne. Les spécialistes prennent soin de ces pauvres bêtes enlevées de leur milieu de vie.

Ces derniers dévoient d’ailleurs : « ils viennent des monts Usambara, une région actuellement très pluvieuse et fraîche en Tanzanie », relate le ministère des Finances. Le trafiquant prévoyait de revendre les caméléons sur le marché noir pour 37 000 euros. Désormais, il risque 6 000 euros d’amende. Qui sait ce qui transite dans les aéroports…

>>> À lire aussi : Caméléon, immature : Le profil psychologique et psychiatrique de Jonathann Daval dévoilé !

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.