Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Les animaux peuvent-ils être jaloux?

Publié par Elodie GD le 22 Juin 2020 à 21:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La jalousie est une émotion bien connue des humains. La jalousie entre amis, la jalousie entre frères et sœurs ou encore la jalousie amoureuse nous est extrêmement familière. Mais qu’en est-il de nos animaux? Peuvent-ils ressentir ce sentiment qui entraîne généralement de la frustration chez nous?

La suite après cette publicité
Les animaux peuvent-ils être jaloux?

A lire aussi: Trois chiens observent un chaton qui vient tout juste de naître. Mais quelques secondes plus tard… (vidéo)

Les émotions chez nos amis les animaux

La suite après cette vidéo

Selon Trust My Science, les scientifiques ont mis du temps à identifier les sentiments que pouvaient ressentir les animaux. En effet, l’être humain a tendance à prêter aux animaux des sentiments et des état d’âmes qu’il ressent lui-même. Or il s’avère que les animaux ont un fonctionnement différent du nôtre. Et il peut varier selon les espèces! Pour commencer, il est important de bien identifier ce qu’est réellement la jalousie. Selon le dictionnaire Larousse, la jalousie est un « sentiment fondé sur le désir de posséder la personne aimée et sur la crainte de la perdre au profit d’un rival ». Cette définition doit parler à beaucoup d’entre nous. Et il est important de dissocier la jalousie de l’envie. Même si se sont des sentiments quasiment similaires, ils n’ont pas la même origine. En effet, l’envie serait provoquée par un manque.

La suite après cette publicité

Navrée de vous décevoir, mais les scientifiques ne sont pas totalement d’accord concernant l’existence de la jalousie chez les animaux. Si les animaux peuvent ressentir des sentiments simples comme la peur, la surprise, la joie ou la panique. Les sentiments beaucoup plus complexes comme la jalousie sont plus difficiles à identifier chez eux. De plus il est important de faire la distinctions entre les animaux « sauvages » et les animaux de compagnie. Ces derniers peuvent en effet ressentir des sentiments plus complexes en raison du rapport qu’ils entretiennent avec leurs maîtres.

La jalousie et les animaux de compagnie

Selon les études les animaux « non primates » peuvent ressentir des émotions un peu différentes des autres. On y retrouve par exemple la culpabilité, la honte ou la fierté. Mais il n’est pas encore scientifiquement prouvé que la jalousie en ferait partie. Cependant il est évident que notre chien ou notre cochon d’inde ne vont pas se contenter d’être nourris et logés. Ils en attendent un peu plus de la part de leurs maîtres. « Si on se soucie du bien-être d’un animal, il est important de bien comprendre ses besoins affectifs » signale le professeur Paul Morris. Ainsi il recommande d’être attentif vis-à-vis des animaux afin de pourvoir identifier une éventuelle détresse de leur part.

La suite après cette publicité

En effet, de grands changements comme l’arrivée d’un bébé ou encore l’adoption d’un autre animal peuvent causer de l’anxiété chez les animaux. Et cette anxiété peut entraîner une attitude similaire à la convoitise. D’ailleurs en 2014, des chercheurs de l’Université de San Diego avaient réalisée une étude autour de la jalousie. Elle avait été menée sur des chiens. Et il s’est avéré que ces derniers adoptaient un comportement proche de la jalousie lorsque leur maître avait une interaction avec un autre (faux) chien. En effet, un tiers des chiens avait tenté de s’interposer entre leurs maîtres et la peluche (parmi eux, certains ont même tenté de mordre le jouet).

Des comportements jaloux ont également été identifiés chez des animaux dits sauvages. C’est le cas des titis qui n’hésitent pas à se placer entre leur femelle et un autre mâle quand ils identifient un comportement « romantique » de la part de ce dernier. Pour mieux pallier aux possibles accès de jalousie de nos animaux de compagnie, il est préférable de les préparer aux éventuels changements. Par exemple, au lieu de chasser votre chien de votre lit du jour au lendemain, achetez-lui un panier dans lequel vous l’enverrez se coucher avec un jouet. Cette méthode plus douce vous évitera de vous retrouver avec un animal anxieux.

A lire aussi: La France championne d’abandon des animaux: les campagnes de sensibilisation sont-elles réellement utiles? 

La suite après cette publicité

Source: TrustMyScience