Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Un bulldog malheureux meurt 15 minutes après son maitre, décédé d’un cancer

Publié par Nicolas F le 21 Août 2019 à 21:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis toujours, Stuart Hutchinson a pu compter sur la loyauté de son bulldog, Nero. Son chien l’accompagne partout et il porte un amour indéfectible pour son maitre. Lorsqu’une tumeur au cerveau a été décelée chez Stuart, le chien s’est montré encore plus adorable. Il était là pour Stuart dans les moments difficiles, notamment lors de ses dernières heures, lorsque son cancer l’a emporté. Quinze minutes après la mort de Stuart, Nero a lui aussi donné son dernier souffle. Regardez la vidéo pour voir les images émouvantes de Nero et Stuart.

> À lire aussi : 20 chiens qui nous montrent ce qu’est l’amour inconditionnel… le vrai !

Atteint d’un cancer, Stuart a pu compter sur son chien pour le soutenir pendant les moments difficiles

En 2011, une tumeur au cerveau a été diagnostiquée chez Stuart Hutchinson, 25 ans. Il a subi une opération et a suivi quelques traitements de chimiothérapie. Mais le cancer s’est propagé dans ses os et une autre tumeur est également apparue. Il pouvait bien évidemment compter sur sa femme, Danielle, 22 ans, mais aussi sur son chien, Nero pour le soutenir. Tellement comblés par l’amour et le soutien de leur chien, ils ont décidé d’adopter Nala, et Nala et Nero ont même eu un petit chiot. Mais Nero est resté le chouchou de Stuart.

> À lire aussi : Cet hôtel insolite va ravir les amoureux des chiens (vidéo)

Son bulldog est mort 15 minutes après lui

Stuart a donné tellement d’amour à son chien, que celui-ci n’a pas supporté sa perte, lorsque le cancer l’a finalement emporté. « Stuart est mort ce jour-là à 13h15 », explique Fiona Conaghan, la mère du jeune homme décédé. « Nero est mort environ 15 minutes plus tard. Il avait trois chiens mais lui et Nero c’était comme deux doigts de la main. Nous avons ramené Stuart à la maison, il y a quatre semaines. Il voulait mourir à la maison dans laquelle il était né. On a pris soin de lui à la maison. On s’y attendait, mais c’est quand même difficile. Stuart était quelqu’un d’adorable, une personnalité charmante, tout le monde l’aimait ». Le chien quant à lui a montré qu’il se sentait mal quelques minutes plus tard. Il a été emmené chez le vétérinaire, qui a découvert qu’il avait une rupture dans la colonne vertébrale et il est mort en quelques minutes.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

> À lire aussi : Un amour maternel et inconditionnel pour son chien, comme pour ses enfants !

Crédits : SWNS