Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Cette veuve vit avec un veau chez elle, car elle pense que son mari s’est réincarné dans l’animal

Publié par Nicolas F le 28 Juil 2017 à 15:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les coutumes et les croyances spirituelles dans certaines parties du monde peuvent paraître étranges. Comme au Cambodge, où une partie de la population croit en la réincarnation. Là-bas, une veuve vit depuis des mois avec un veau dont elle s’occupe comme d’un homme, puisqu’elle pense qu’il est la réincarnation de son défunt mari.

La suite après cette publicité

 

La suite après cette vidéo

Son mari défunt est présent sous la forme d’un veau

La réincarnation est une croyance spirituelle très présente en Asie, puisque prédit par Bouddha, elle est au centre des religions comme l’hindouisme, le bouddhisme, le jaïnisme et le sikhisme. Lorsque Khim Hang, 74 ans, de la province de Kratie au Cambodge, a perdu son mari, elle était dévastée mais elle savait qu’il renaitrait quelque part sous une autre forme. Jusqu’au jour où elle a compris qu’il s’était réincarné dans un veau qui vivait près de chez elle.

La suite après cette publicité

Le veau peut voyager partout dans la maison (Reuters)

(Reuters)

(Reuters)

Son veau a les mêmes comportements que son mari

Selon elle, son mari décédé il y a un an, s’est réincarné dans un veau de 5 mois. Elle l’a compris quand elle a pu observer des comportements similaires. « Je pense que le veau est mon mari, parce que quoi qu’il fasse, il le fait exactement de la même manière que le faisait mon mari quand il était en vie. Je vais le garder et m’en occuper toute ma vie », a-t-elle expliqué à la chaine de télévision de l’agence Reuters.

Le veau dort dans son lit (Reuters)

(Reuters)

Elle et son veau sont devenus l’attraction de la région

La suite après cette publicité

Depuis, le veau vit dans la maison. Il dort dans son lit, elle le nourrit et lui parle comme si c’était son mari. Bien sûr, cet étrange mode de vie attire l’attention des internautes sur les réseaux sociaux et au moins une centaine de personnes se rendent chaque jour, chez Khim pour admirer l’animal.

Les touristes viennent voir le veau (Reuters)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.