Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Elle sauve un cheval de la mort. Découvrez-le avant et trois semaines après… (vidéo)

Publié par Charlene le 04 Août 2016 à 8:55

Cette histoire touchante est celle d’un cheval âgé, laissé pour mort au sommet d’une montagne. Malheureusement, il n’est aujourd’hui plus de ce monde. Mais je peux vous assurer que les derniers mois de sa vie ont été les plus formidables, et ce, grâce à une femme, Coco. Elle s’est battue pour lui faire reprendre du poil de la bête et a réussi.

bones
                 Source photo : capture écran vidéo littlethings.com

Ce cheval, c’est Bones (os en anglais). Il a été renommé ainsi, car lorsqu’il a été retrouvé dans la montagne, il était affamé et n’avait que la peau sur les os. Ce qui lui a valu un tel surnom. Le pauvre animal a été abandonné dans cette montagne, car considéré comme devenu « inutile ».

 

Il n’avait ni eau, ni nourriture et était atteint de dermatophilose dorsale. Les poils de sa crinière commençaient à tomber par paquets. C’est Joey, le petit-ami de Coco, qui l’a trouvé ainsi. Ensemble, ils sont donc allés le récupérer dans la montagne. Joey a bord de son 4×4, et Coco à pieds. Elle a parcouru plusieurs kilomètres avant de réussir à ramener Bones en sécurité, soit chez elle.

 

Elle l’a ensuite soigné, nourri, lavé, et lui a donné tout l’amour que n’importe quel animal sur cette Terre mériterait de recevoir. Si bien que son nouveau surnom est devenu Fat (comprenez : grassouillet). Regardez la vidéo et découvrez Bones trois semaines après. Coco a fait des miracles sur lui.

 

Peu de temps après, les dommages internes dont il était atteint ont eu raison de lui. Mais c’est entouré de sa famille et d’amour qu’il a pu reposer en paix. Il a été enterré sur le domaine de Coco et Joey.

Source photo à la une : capture écran vidéo littlethings.com

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.