Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Drame : un enfant se fait arracher la jambe par un requin en Nouvelle-Calédonie

Publié par Claire JONNIER le 27 Mai 2019 à 11:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une véritable scène d’horreur qui s’est déroulée ce samedi 25 mai en Nouvelle-Calédonie. Alors qu’une famille était tranquillement en train de faire un tour de bateau au large de Nouméa, un enfant s’est fait arracher la jambe par un requin. Dans un état grave, il sera transporté en urgence à l’hôpital où il sera placé dans un coma artificiel.

>> À lire aussi : En Nouvelle-Calédonie, la baignade est interdite à cause de la présence de requins bouledogues dans les rivières

Un enfant se fait arracher la jambe par un requin

Ce samedi 25 mai, cette famille de Nouvelle-Calédonie décide de faire un tour en bateau au large de Nouméa. Par une belle après-midi, les enfants s’amusent et décident d’aller nager juste derrière le bateau familial. Malheureusement, en l’espace de quelques secondes, tout bascule. Alors que le petit garçon est avec sa sœur en train de s’amuser dans les vagues, un requin fonce sur lui et lui arrache la jambe droite ainsi qu’une partie de l’abdomen.

Selon les premiers témoignages, il s’agirait d’un requin bouledogue qui mesure entre 3 et 4 m de long. D’ailleurs, en Nouvelle-Calédonie, c’est une espèce réputée pour être particulièrement dangereuse puisqu’on la retrouve dans l’océan mais également, dans les rivières. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, les autorités n’avaient pas hésité à interdire la baignade en janvier dernier à cause de la présence des squales !

>> À lire aussi : Un requin bouledogue de deux mètres s’invite sur une plage au milieu des touristes

Le squale immédiatement abattu

Juste après avoir été percuté par le requin, c’est le père de famille qui s’est immédiatement jeté à l’eau pour sauver son fils. Le petit, grièvement blessé, sera évacué en urgence à l’hôpital le plus proche et immédiatement pris en charge. D’ailleurs, son état est tellement grave qu’il a tout de suite été placé dans un coma artificiel.

Quant au requin, la police nationale explique qu’il a continué à « tourner autour des bateaux de la marina » juste après l’attaque sur le petit garçon. Finalement, « Il a été hameçonné par un plaisancier avant d’être abattu par la police nationale appelée sur place ».

>> À lire aussi : Attaque de requin mortelle à la Réunion : il s’agissait d’un requin bouledogue de 2m40

0