Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Ebola du lapin: cette mystérieuse maladie qui inquiète

Publié par Elodie GD le 04 Juil 2020 à 21:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les médecins ont observé une curieuse maladie chez les lapins. Extrêmement virale et très présente sur le continent américain elle a aussi touché des rongeurs en France, au Canada et en Australie. Baptisée « ébola du lapin » (RHDV2) elle inquiète les propriétaires de lapins de compagnie et les éleveurs. Des milliers d’animaux sont déjà morts des suites de la maladie dans sept états du sud-ouest des Etats-Unis.

La suite après cette publicité
l'ébola du lapin

A lire aussi: Confinement : la SPA lance un appel à l’aide pour éviter l’euthanasie de milliers d’animaux

La maladie tue les lapins par milliers

La suite après cette vidéo

Les êtres humains ne sont pas les seuls à être au cœur d’une pandémie. Les lapins aussi font face à un mystérieux virus que les chercheurs ont appelé « l’ébola du lapin ». Elle est apparue pour la première fois chez des lapins domestiques et s’est peu à peu étendue aux lapins sauvages. Les lapins ayant contracté le virus présentent les symptômes suivants: apathie, fièvre, troubles de la coordination, tremblements. Le virus n’a cependant aucun rapport avec Ebola mais ravage le corps des lapins de la même manière que ce dernier ravageait le corps de l’homme. Il s’attaque aux organes et aux tissus des animaux et c’est bien souvent après leur mort que les vétérinaires arrivent à déterminer la cause de leur décès.

La suite après cette publicité

Il a atteint le stade de virus depuis le mois d’avril. Contrairement au Coronavirus humain, il présente de très minces chances de survie puisque seul 10% des lapins infectés finissent par s’en sortir. Il est cependant important de noter qu’il ne présente aucun risque pour l’homme. En effet, la plupart des lapins concernés étaient domestiqués et leurs maîtres n’ont par la suite présenté aucun symptôme inquiétant.

Un virus qui se propage en Europe

Alors même que les cas étaient surtout relevés aux Etats-Unis où le virus a provoqué d’énormes ravages, quelques cas ont pu être observés en Europe. Selon les scientifiques, le virus serait originaire d’Asie. Le premier cas a été recensé il y a 35 ans, depuis il s’est propagé à travers le monde. C’est cependant la première fois qu’il atteint un stade épidémique aussi important. C’est en 2018 que le virus a fait son apparition chez des lapins domestique de l’Ohio puis a touché d’autres états comme Washington au fur et à mesure des années.

La suite après cette publicité

Le virus se propage par le sang, les excréments et l’urine. Il ne présente aucun danger pour les autres animaux domestiques comme les chats et les chiens.

A lire aussi: Un combat épique entre deux lapins en Arizona (vidéo)