Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Elle laisse ses chiens dépérir dans le froid et donne une explication hallucinante à la police

Publié par Claire JONNIER le 05 Mar 2020 à 15:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une histoire absolument épouvantable ! Ce jour-là, dans la ville de Seaville dans le New Jersey, les températures atteignent les -22°C. Et dehors, dans le jardin, deux pauvres chiens sont en train de dépérir dans le froid. Lorsque la police vient interpeller la propriétaire sur ce geste assassin, elle leur donne une explication complètement hallucinante. Une triste histoire à découvrir en vidéo :

Publicité


>> À lire aussi : Coronavirus : de nombreux foyers demandent à euthanasier leurs animaux de compagnie de peur d’être infecté

Elle laisse ses chiens dépérir dans le froid

Actuellement, l’État du New Jersey traverse une période de froid sans précédent. Avec -22°C dans la ville de Seaville, il fait bon rester chez soi. Mais ce n’est pas l’avis de cette propriétaire qui laisse ses deux chiens dépérir à l’extérieur. Inquiets, les voisins appellent l’association Shore Animal Control qui prévient immédiatement la police.

Publicité

C’est ainsi que les forces de l’ordre se rendent sur place et découvrent ce spectacle absolument effroyable. Dans le jardin, l’un des deux chiens est un pitbull âgé de 15 ans qui semble particulièrement mal en point. Alors, les policiers interrogent la propriétaire sur ce geste visiblement assassin et lui demandent de les faire rentrer. Mais contre toute attente, elle leur sert une réponse qui dépasse l’entendement !

>> À lire aussi : Découvrez les photos de ces chats complètement délirants

Une réponse hallucinante

Publicité

Lorsque la police lui demande pourquoi elle laisse ses deux chiens dépérir de la sorte à l’extérieur, la propriétaire répond simplement qu’elle attend le retour de son fils. Donc, dans 4 ou 5 heures… Compte tenu des températures, c’est un délai plus qu’inacceptable et les policiers l’en informent ! « Vous serez arrêtée et irez en prison parce que vous ne laissez pas les chiens entrer. » Sauf que loin de se laisser intimider, elle rétorque : « Je m’en fiche ! » En effet, elle estime que les pauvres bêtes n’ont rien à faire dans la maison et qu’ils cassent tout !

Immédiatement, la garde est retirée avec un placement immédiat pour le plus jeune chien dans une nouvelle famille. Quant au plus vieux, il a trouvé refuge au sein d’une association avec des bénévoles bienveillants et pleins d’amour.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN