Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Vous parlez à votre animal de compagnie ? Voici ce que cela révèle de votre personnalité !

Publié par Charlene le 24 Fév 2018 à 8:21
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une preuve d’humanité

Publicité

D’après une étude réalisée par le Dr. Nicholas Epley, expert en sciences du comportement à l’Université de Chicago, parler aux animaux est loin d’être un acte stupide. Combien sommes-nous à parler aux animaux ? Si pour certains, cela relève de l’aberration, il serait encore plus intéressant de savoir combien sommes-nous à l’admettre. Car si toutefois ce petit détail vous rendait honteux, sachez que les gens qui parlent à leurs animaux sont en réalité plus intelligents. Ils font preuve d’humanité et de compréhension envers leurs animaux. En clair, parler à son animal de compagnie est un comportement qui devrait être valorisé, et pas l’inverse.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Intelligence et ouverture d’esprit

Comme l’indique le professeur Epley, « Reconnaître l’esprit d’un autre être humain implique les mêmes processus physiologiques que la reconnaissance d’un esprit chez d’autres animaux, un dieu, ou même un gadget. C’est un reflet de la plus grande capacité de notre cerveau plutôt qu’un signe de notre stupidité. ». En effet, selon lui, une personne qui parle à son animal de compagnie sait faire preuve d’ouverture d’esprit et d’intelligence. Chercher à comprendre son animal est en effet un signe évident de sociabilité. Donc si vous aviez l’habitude de parler aux animaux comme Eliza Delajungle ou encore Marcelino, continuez ! Et à ceux qui trouvent ça idiot, ma foi qu’ils balayent devant leur porte 🙂

Abonnez vous à la Newsletter TDN

parler aux animaux
Crédit photos / photo à la une : Pixabay

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.