Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Kévin, le chat surpris 24h/24, était condamné d’après les vétérinaires…regardez ce qu’il est devenu aujourd’hui !

Publié par Charlene le 20 Mai 2016 à 8:06

 

Le buzz des chats du net n’en fini plus et nous, on les adore tous ces chats ! Grumpy cat qui fait la tronche, Lil bub’ qui tire la langue, Maru le fou des boîtes en carton… La liste est longue ! En voilà un petit nouveau que l’on vous présente de ce pas.

Source photo : Instagram

 

kevin-chat-tete-toujours-surpris-9

Lorsqu’on a vu Kévin en photo pour la première fois, on a ri. Ce n’était pas de la moquerie, il nous a attendri avec ses deux grands yeux. Et vous avez sûrement ri aussi. Puis on s’en est beaucoup voulu. Car on a découvert qu’il était malade en réalité. Ce qui n’enlève en rien à son extrême mignonitude ! On a juste trouvé ses deux grands yeux très rigolos.

kevin-chat-tete-toujours-surpris-12

Kévin, c’est un chat – il aime qu’on précise que c’est un bleu russe. Sa particularité ? Il a l’air surpris continuellement. Il a de beaux yeux verts, vraiment très très grands ! Une particularité physique due à sa maladie.

kevin-chat-tete-toujours-surpris-6

Kévin n’était pas sensé survivre. On lui a détecté une hydrocéphalie (lorsque du liquide céphalo-rachidien s’accumule dans le cerveau) ce qui a des conséquences sur son ouïe, sa vue et ses fonctions cérébrales. C’est certainement la raison pour laquelle il a été retrouvé abandonné dans un parking à seulement 4 semaines… Sûrement par des personnes mal intentionnées qui ne voulaient pas porter cette responsabilité sur leurs épaules.

 

Ce petit bout a eu la chance incroyable de croiser le chemin de Tailah ce jour-là. Celle qui sera alors sa future maîtresse. Les vétérinaires ne lui avaient pas donné plus de 6 mois à vivre et pourtant, Kévin est toujours là et il a aujourd’hui 4 ans !

 

Allez, une petite dernière pour la route et là on vous achève.

kevin-chat-tete-toujours-surpris-2

Crédits photos : Instagram

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.