Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Les limaces géantes, roses et fluorescentes d’Australie !

Publié par Jonathan D'Amicis le 03 Juin 2013 à 12:21
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que nous vous avions présenté les escargots géants qui envahissent la Floride, un autre gastéropode étrange a été découvert en Australie. Il s’agit de limaces géantes, roses et fluorescentes.

Publicité

Une étrange découverte

Aussi étrange que cela puisse paraître, ses étranges gastéropodes appartiennent bien à notre ère ! Ce sont des rangers qui les ont découvert au sommet du Mont Kaputar dans la région de New South Wales. Cette région accueille un écosystème très particulier. En effet, de nombreuses espèces d’animaux sont présentes uniquement dans cette région. C’est le cas de ce gastéropode qui a été observé pour la première fois par le ranger Michael Murphy.

une-limace-de-couleur-rose-fluo-vient-d-etre-decouverte-en-australie_60043_w250

Michael Murphy nous en dit plus sur sa découverte : « les limaces géantes roses font à peu près 20 cm de long, et ne se trouvent qu’au sommet du Mont Kaputar. Dans un bon matin, vous pouvez vous promener et en observer des centaines, mais seulement dans cette zone. Visualisez le rose fluo le plus brillant que vous pouvez l’imaginer. C’est comme cela qu’elles sont »

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

https://www.youtube.com/watch?v=qSsUpkO6OR8

 

Un écosystème riche et surprenant

Mais les limaces géantes et roses n’est pas la seule espèce surprenante qu’abrite le Mont Kaputar : « pour le moment, nous avons dénombré trois espèces différentes d’escargots cannibales sur le mont Kaputar, et ce sont des petites bêtes très voraces. Ils chassent en se déplaçant dans la forêt, en guettant la traînée de bave d’autres escargots, pour ensuite le traquer afin de l’avaler », ajoute M.Murphy.

Publicité

article-2332545-1A0C5001000005DC-218_634x349

Pour expliquer ce phénomène surprenant il faut remonté très loin, à l’époque où l’Australie était un continent où la nature était luxuriante et qui abritait vraisemblablement de nombreuses espèces comme celles-ci. Mais des millions d’années ont passé modifiant ainsi tout l’écosystème de l’Australie n’épargnant que le Mont Kaputar. Murphy, qui adore cette région, fait l’éloge de cette montagne : « c’est juste un de ces endroits magiques, hors du temps, particulièrement lorsque vous êtes là-haut, par un temps frais et nuageux. »

Voilà une découverte qui risque d’accueillir de nombreux curieux…

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN