Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Pour sensibiliser à l’adoption, des mannequins posent aux côtés de chiens en cage au refuge des Baux-de-Provence !

Publié par Eugenie le 14 Sep 2019 à 12:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour sensibiliser à l’adoption, le photographe Loïc Auzias a fait poser plusieurs mannequins et comédiens dans les cages des chiens abandonnés. La campagne relayée par 30millionsdamis a permis l’adoption de la quasi totalité des animaux présents sur les clichés de l’artiste.

La suite après cette publicité

Crédit photo : @Loïc Auzias. Photo prise au refuse SPA des Baux-de-Provence. Instagram @loicauzias. Site de l’artiste : .

« Pour sensibiliser, il faut choquer » . C’est un projet qui lui tient à coeur depuis maintenant 2 ans. Après avoir contacté la fondation 30millionsdamis en 2016, le travail bénévole de Loïc Auzias voit enfin le jour. Au total, l’ancien photographe de mode a réalisé une trentaine de portraits avec des mannequins et comédiens.

La suite après cette vidéo

« Ce n’était pas très simple de leur faire prendre les bonnes positions, obtenir la bonne photo, tous nos chiens ne sont pas toujours des plus calmes » , explique Daniel Meyssonnier, la responsable du refuge des Baux-de-Provence.

La suite après cette publicité

Chaque cliché est accompagné d’une phrase pour interpeller les gens et les inciter à adopter un animal abandonné, rappelle France 3. « J’aimerais sortir de là tu sais » , « C’est vrai? Toi tu m’aimes ? » ou encore « J’ai peur de finir ma vie ici ! » , peut-on lire.

Crédit photo : @Loïc Auzias. Photo prise au refuse SPA des Baux-de-Provence. Instagram @loicauzias. Site de l’artiste : .

Par ailleurs, un petit descriptif du chien photographié est présent en bas de l’image pour que les animaux du refuge des Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône), finissent par être adoptés.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Un chasseur de 22 ans jugé pour avoir abattu un chien car il aboyait trop fort

Un projet qui a permis l’adoption de nombreux chiens

« J’ai photographié deux Huskys croisés Berger âgés de 11 ans, qui étaient arrivés très jeunes au refuge et qui y avaient passé presque toute leur vie. Grâce aux photos, Fox et Nicolas ont enfin été adoptés » , explique Loïc Auzias à l’association.

La suite après cette publicité

Afin de faire la lumière sur son projet, l’artiste sensible à la cause animale a pris l’initiative d’organiser « une petite exposition qui a eu beaucoup de succès à Avignon » , confie t-il.

Au final, la quasi totalité des chiens photographiés ont été adoptés. Une réussite et une chance pour Daniel Meyssonnier. « C’était incroyable de pouvoir bénéficier d’une telle démarche » , a-t-elle affirmé

>>> À lire aussi : Ce pitbull fait son meilleur jeu d’acteur pour ne pas se faire couper les griffes !

La suite après cette publicité