Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Singes : Des scientifiques ont tenté d’augmenter le cerveau des primates pour les rendre aussi intelligents que l’Homme !

Publié par Romane TARDY le 27 Juin 2020 à 18:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des chercheurs ont mené quelques expériences pour augmenter le cerveau des singes. Pour cela, ils ont utilisé un gène particulier sur les primates. Toutefois, cette expérience à l’éthique douteuse n’a pas plu à tout le monde.

A lire aussi : En pleine balade il se déshabille au milieu du parc… mais regardez bien pourquoi il fait cela ! (Vidéo)

Les singes pourraient-ils devenir aussi intelligents que les humains ?

Grâce à des manipulations génétiques, des scientifiques cherchent à augmenter le cerveau des singes pour qu’ils deviennent aussi intelligents que l’Homme. Des chercheurs allemands et des japonais ont tenté de transformer l’évolution du cerveau des primates en augmentant le volume de neurones. En effet, la différence entre les grands singes et les Homo sapiens est notamment traduite par une augmentation de la taille du cerveau et une expansion du néocortex cérébral. Cette taille a permis de développer nos capacités cognitives.

Pour tenter d’augmenter la taille du cerveau des singes, les chercheurs du Max Planck Institute of Molecular Cell Biology and Genetics se sont concentrés sur le gène ARHGAP11B. Il permet d’accroître la production de cellules souches neurones. Une version humaine de ce gène a été transplanté chez des embryons ouistitis.

De bons résultats mais une expérience inachevée

Trois changements majeurs sont observables : le néocortex augmente de taille, une configuration en plis qui permet d’augmenter la taille du cerveau mais sans toucher à la boîte crânienne et une augmentation du nombre de cellules pro-génératives des neurones. On est toutefois encore loin de singes aussi intelligents que l’Homme.

Les chercheurs ont dû d’ailleurs prendre de grandes précautions comme ne pas travailler sur des macaques ou chimpanzés, trop proches de l’homme et ni de mener à terme la naissance des singes modifiés pour éviter tout risque. Cela limite donc les résultats de l’expérience. On aurait pourtant pu espérer se retrouver dans la Planète des singes !

Source : Futura-sciences 

>>>À lire aussi : comment différencier une biche d’un chevreuil ?

0