Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

« Un impôt Covid de 20 euros par mois » : la menace qui ne passe pas !

Publié par Claire JONNIER le 11 Juin 2020 à 11:53
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’était à prévoir ! Avec la crise sanitaire du Covid-19, l’État a de plus en plus de mal à renflouer les caisses des transports publics. Voilà pourquoi, un « impôt Covid » est envisagé avec une augmentation jusqu’à 20 € par mois pour le Pass Navigo !

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Reconfinement, reprise de l’épidémie : les 4 scénarios envisagés par le Conseil scientifique sur le Coronavirus

Pass Navigo : vers une augmentation de 20 € par mois ?

La suite après cette vidéo

Ce mercredi 10 juin, Valérie Pécresse fait le point sur la situation dans le secteur des transports publics au micro de RTL. Une situation visiblement alarmante avec un déficit qui pourrait atteindre jusqu’à 2,6 milliards dans les caisses de l’État. Voilà pourquoi, un « impôt Covid » est envisageable avec une augmentation de 20 € sur le Pass Navigo !

La suite après cette publicité

Néanmoins, la présidente de l’Île-de-France reste très prudente sur le sujet. En effet, elle estime que ce genre de hausse tarifaire « serait totalement injuste», surtout après les mesures exceptionnelles de confinement. En revanche, elle avoue qu’actuellement, on constate une perte de près de « 90 % des voyageurs » qui devient réellement alarmante. Toutefois, elle se refuse à réduire le trafic des transports en commun et pour une raison simple ! « C’est aussi une option que je refuse totalement. On ne va pas demander aux Franciliens de reprendre leur voiture. Les transports du quotidien, c’est la lutte contre la pollution et c’est indispensable pour la reprise économique » explique-t-elle.

>> À lire aussi : Coronavirus : l’OMS s’inquiète, la situation s’aggrave !

Le secteur des transports dans le rouge

La suite après cette publicité

Si Valérie Pécresse exclut l’augmentation de 20 € sur le Pass Navigo, elle réclame néanmoins un geste du gouvernement.

« Nous sommes littéralement en situation de cessation de paiement (…) Je demande la compensation intégrale des pertes de recettes subies par les transports publics à cause du Covid, du confinement, de la distanciation physique, de la crise économique. Aujourd’hui les pertes sont abyssales, pas seulement pour la SNCF, pour tous les transports publics et dans toute la France. Nous avons 4 milliards de pertes sur toute la France, mais 2,6 milliards rien que sur l’Ile-de-France. »

De même, elle demande à ce que l’Île-de-France puisse rapidement repasser au vert pour pouvoir rétablir la situation. «Il faut que l’Ile-de-France passe au vert. Je demande au gouvernement que nous ayons une revoyure dès la fin de la semaine, parce que tous les indicateurs montrent que l’épidémie à singulièrement reculé, et il faut un retour à la normale beaucoup plus rapide.» En ce sens, elle suit le discours d’Anne Hidalgo qui demande une reprise à la normale plus rapide « notamment pour les cafés-hôtels-restaurants où la crise économique risque d’être extrêmement lourde.»

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.