Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Art

Une ville japonaise se paie une sculpture de calamar géant grâce aux subsides du covid-19

Publié par Nicolas F le 08 Mai 2021 à 12:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une petite ville japonaise a reçu des aides de l’État pour aider sa population à sortir de la crise financière, engendrée par la crise sanitaire. La ville est aujourd’hui vivement critiquée pour l’usage qu’elle a réservé aux subsides octroyés. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, c’est une sculpture en forme de calamar qui a été achetée avec cet argent.

>>> À lire aussi : Il détourne une aide financière du Covid-19 pour s’offrir la voiture de ses rêves mais il va vite le regretter !

Une dépense importante puisée dans le budget d’aide à la crise sanitaire

À Noto, une localité située dans la petite préfecture d’Ishikawa, au Japon, un calamar géant a fait son apparition sur le port. Ce céphalopode, qui est l’une des ressources non négligeables de la localité qui gagne sa vie avec la pêche, divise l’opinion. La statue est critiquée, pas uniquement pour son aspect esthétique questionnable mais aussi pour son prix. Selon BBC News, le calamar géant aurait couté 25 millions de yens, soit environ 190 000 euros.

>>> À lire aussi : Une nouvelle aide financière pour partir en vacances : découvrez si vous êtes éligible

La sculpture de calamar géant divise l’opinion

Le prix de la statue longue de 13 mètres est d’autant plus difficile à digérer quand on sait d’où vient l’argent. La localité a utilisé les subsides offerts par l’État pour aider les municipalités à stimuler l’économie locale en période de crise sanitaire. Selon les documents remplis par la ville de Noto, les élus locaux se justifient en expliquant que la sculpture attirera des touristes et boostera donc l’économie locale et la pêche. La ville de Noto a été relativement épargnée par le virus, elle n’a toutefois pas été épargnée par la crise. C’est pourquoi, Noto a reçu une enveloppe de 800 millions de yens (soit environ 610 000 euros) du gouvernement pour l’aider à compenser les pertes liées au tourisme.

>>> À lire aussi : Une sculpture géante en bouse de vache pour célébrer l’année du coq

sculpture calamar géant japon
Crédits : YouTube/TheTonarinopoti
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0