Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Art

En plein vernissage, elle brise une œuvre à 40 000 euros (vidéo)

Publié par Romane TARDY le 21 Fév 2023 à 7:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On ne présente plus Jeff Koons. Ses œuvres en ballon valent aujourd’hui des milliers. Aux États-Unis, lors d’une foire d’art, un « balloon dog » était proposé à 42 000 dollars. Malheureusement, la sculpture a fini le vernissage au sol et en mille morceaux…

La suite après cette publicité

À lire aussi : Des militants se collent à une oeuvre d’art et l’aspergent d’une drôle de substance (vidéo)

Les œuvres d’art, c’est sacré et fragile !

Lors d’une foire d’art contemporain à Miami, un terrible incident s’est produit. Cette fois-ci, pas de soupe à la tomate sur une toile, mais c’est encore pire… En effet, pendant un vernissage privé à Art Wynwood, une collectionneuse a fait tomber une petite sculpture en verre, qui s’est évidemment éclaté en mille morceaux au contact du sol.

La suite après cette publicité

Ce n’était pas n’importe quelle œuvre. Elle faisait partie de la célèbre série des « balloon dog » de Jeff Koons et était estimée à 42 000 dollars, soit environ plus de 39 000 euros.

œuvre jeff koons

À lire aussi : Des militants collent leurs mains sur un célèbre tableau au milieu d’un musée : les images font le tour de la Toile

La suite après cette publicité

Un accident ?

Que s’est-il vraiment passé ? Certains collectionneurs ont d’abord cru en une performance. En réalité, ce n’était absolument pas voulu ni prévu. La femme aurait tapoté la sculpture qui aurait fini par tomber au sol avant de se briser. Selon d’autres versions, elle aurait simplement donné, sans le vouloir, un petit coup de pied dans le socle qui portait l’œuvre. Heureusement pour la maladroite, l’assurance devrait couvrir les dégâts.

Sur les images, on découvre des éclats de verre bleu partout au sol. Les employés de la galerie ont dû tout balayer. Par chance, personne ne s’est blessé avec les éclats de verre.

La suite après cette publicité

Le sculpteur n’était pas présent pour constater ce massacre. Ses œuvres sont, en plus, celles qui se vendent les plus chers dans le mode. Ils occupent la troisième position de l’œuvre d’art la plus chère jamais vendue par un artiste vivant avec un de ses Balloon Dogs (64 millions de dollars) mais aussi la première place pour son Rabbit, adjugé à 91 millions de dollars.

Malgré son absence, l’artiste ne devrait pas être trop affecté. En 2016, une de ses œuvres a connu le même destin tragique. L’artiste avait alors réagi ainsi : « On a de la chance quand ce sont simplement des objets qui se cassent, quand il s’agit de petits accidents de la sorte, parce qu’on peut les remplacer » . Ouf !

À lire aussi : Ce musée morbide expose de vrais corps humains, les visiteurs prennent des photos avec les cadavres !